Je dépoussière… | Si c’était à refaire de Marc LEVY

Couverture Si c'était à refaire

4ème de couverture :

Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier.
Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l’Hudson River quand il est soudainement agressé. Une douleur fulgurante lui transperce le dos, il s’effondre dans une mare de sang.
Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012… Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage.
À compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le destin.
De New York à Buenos Aires, il est précipité dans un engrenage vertigineux. Une course contre la montre, entre suspense et passion, jusqu’au dénouement…à couper le souffle.

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver Marc LEVY dans l’une de ses histoires ! On voit vraiment qu’il a évolué au niveau de ces dernières, il ne se contente plus des histoires où l’amour triomphe toujours. Dans ce livre, il y a également de l’amour mais c’est avant tout un thriller qui n’a rien à envier à certains Américains ou Français. Je pense vraiment que la plume de M. LEVY est bien meilleure qu’auparavant même s’il peut y avoir certains risques de passer de la romance au thriller vu que le public visé n’est pas le même. Beaucoups de personnes lisent Marc LEVY pour ses romances. Bref, c’est risqué mais à mon avis le risque en valait le coup !

Cette histoire est vraiment prenante, du début jusqu’au 3/4 du livre. Le rythme est rapide, les actions s’enchaînent et l’enquête est trépidante. Les jours passent et notre héros approche de plus en plus du moment fatidique ! J’ai été plus que surprise ! Le dernier chapitre m’a d’ailleurs pris aux tripes tellement il est dur et triste à la fois. Quelques questions restent pourtant en suspens mais je ne les dévoilerai pas de peur de gâcher le plaisir. J’aurais cependant aimé avoir les réponses à ces questions. Peut-être il y aura-t-il une suite ? J’en viens à me demander si cette histoire est vraie, j’oserais y croire, mais si c’est vraiment arrivé ce devait vraiment être horrible ! Le fait que l’histoire ne se passe pas en France mais au US ne m’a pas dérangé au contraire cela a donné une touche pimentée qui était bénéfique à l’histoire et à ses personnages.

Nos personnages sont vraiment bien travaillés. Surtout celui d’Andrew, on le voit vraiment changer de mentalité tout au long de l’histoire. Au tout début je ne l’appréciais pas trop. Je le trouvais trop hautain et opportuniste. Cependant, avec tous les obstacles qu’il va devoir affronter il va mûrir et changer sa façon de penser. C’est vraiment bien fait et j’ai beaucoup de pitié pour ce personnage.  Simon, son meilleur ami, est vraiment marrant. Je ne sais pas si c’est vraiment son rôle mais il apporte un côté frais à l’histoire. Par contre, j’ai trouvé les personnages féminins soit trop dures soit trop niaises. Je me suis identifiée à aucune d’elles. C’est dommage mais elles ont quand même une histoire et elles font vraiment parties de l’histoire.

En bref, j’ai vraiment apprécié cette histoire ! M. LEVY m’a surprise à la fin. Je lui souhaite de continuer dans ce sens car ses histoires sont vraiment bien écrites et se valent comparées à son « concurrent » M. MUSSO. Je vais d’ailleurs lire son dernier livre et je pourrais ainsi en faire une comparaison. En tout cas, je conseille ce livre même à ceux qui sont habitués aux romances. Si tu aimes les Thriller tu ne seras pas déçu !

Note / 10 : 8

Petits secrets, grands mensonges de Liane MORIARTY

Couverture Petits secrets, grands mensonges

Je remercie chaleureusement les éditions Albin Michel pour ce partenariat !

4ème de couverture :

Meurtre ou tragique accident ? À la fête de l’école, quelqu’un a trouvé la mort. Mais qui est vraiment responsable du drame ?
Trois femmes à la croisée des chemins, des ex-maris et leurs nouvelles épouses, des familles recomposées (ou décomposées), qui cachent tous ces redoutables petits mensonges que l’on se raconte à soi-même pour continuer de vivre… Après Le Secret du mari, best-seller international, Liane Moriarty nous plonge une fois encore dans l’univers clos de ces quartiers résidentiels qui dissimulent derrière leurs jolies façades d’inavouables secrets. Avec elle, le sourire n’est jamais loin des larmes.

Bientôt sur les écrans télé, la grande série HBO inspirée du roman, réunira dans les rôles principaux deux lectrices enthousiastes : Nicole Kidman et Reese Witherspoon !

« Lire Liane Moriarty, c’est un peu comme déguster un Cosmopolitan relevé d’un doigt d’arsenic. »

Mon avis :

J’AI ADORE cette histoire ! 

Au départ, je pensais lire quelque chose de léger et simple, sans trop de prise de tête et je m’attendais à suivre un groupe de femmes un peu écervelées et pas vraiment intéressantes mais avec des vies qui elles pourraient l’être. Comment dire que ce n’est pas vraiment ça. Alors, oui, c’est une histoire légère mais l’auteur créée une réelle tension au fur et à mesure de l’histoire grâce à un décompte de plusieurs jours jusqu’à un événement très important. Cet événement concerne l’un  des personnages que l’on va rencontrer parmi tous les autres, pendant toute l’avancée de l’histoire, le suspens est à son comble car l’auteur ne dévoile en rien qui est concerné par cet événement.

On rencontre un groupe de femmes, toutes différentes les unes des autres et avec des vies particulièrement hors du commun, on peut le dire. Tout d’abord, il y a Madeline, c’est mon personnage préféré, elle est entière, elle adore créer les problèmes et les envenimer. Elle va former un trio avec Céleste, une femme magnifiquement belle, riche et qui a l’air d’avoir une vie parfaite en tout point, et enfin, Jane, une jeune femme dont le passé va être très important pour la suite de l’histoire. Il y a aussi des tonnes de personnages secondaires qui gravitent autour de ces trois femmes, leurs maris respectifs, leurs enfants, leurs ennemies et leurs ami(e)s.

J’ai rarement lu un thriller si bien ficelé au point qu’on ne puisse pas décrocher avant de connaître la suite. L’auteur nous jette quelques miettes d’informations pendant notre lecture afin de nous faire saliver. En effet, il n’y a pas que le décompte qui donne cette impression d’urgence mais le fait qu’à chaque début ou fin de chapitre on découvre les réponses aux questions de policiers (ou de journalistes) des différents témoins ou protagonistes de l’affaire.

J’ai donc été agréablement surprise par ce livre. Ces personnages sont rocambolesques et fantasques mais derrière leurs apparences parfaites il y a de nombreux secrets qui leur gâche la vie. J’ai aimé découvrir ces petits ou grands secrets et j’ai plaint bon nombre de personnages. Ce livre nous apprend surtout que l’herbe n’est pas plus verte dans le jardin du voisin et que derrière les beaux sourires il y a des blessures irréparables en chaque personne. L’auteur m’a subjugué et je compte bien lire d’autre de ses livres.

Note / 10 : 10


POUR ACHETER Petits Secrets, grands mensonges*

**tous les liens comme celui ci-dessus, sont des liens affiliés sur lesquels je touche un pourcentage quand vous achetez. Ces liens sont sûrs et vous redirigeront vers le site d’Amazon. En achetant via ces liens, vous apportez votre soutien à mon travail. Il n’y a bien sur AUCUNE obligation, si vous ne souhaitez pas les utiliser, cela ne pose AUCUN souci ! Je ne vous oblige à rien:)