Je dépoussière… | Jane Eyre de Charlotte BRONTE

Couverture Jane Eyre

4ème de couverture  : 

Jane Eyre est pauvre, orpheline et pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à  trouver l’amour.

Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n’est écrit d’avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

Mon avis :

J’ai vraiment bien aimé cette lecture. J’ai été transportée et séduite par l’univers de l’auteur et le monde où évolue l’héroïne. J’ai bu les pages comme du petit lait.

Je ne m’attendais pas à ça quand j’ai lu les premières pages de ce livre. Charlotte BRONTE est la sœur d’Emily du même nom qui a écrit les hauts de hurlevent. Histoire que j’avais d’ailleurs moyennement apprécié. J’avais un peu peur d’être déçue. Pourtant, les premiers mots ont eu un écho en moi. L’auteur a une façon d’écrire vraiment douce. Je passais de chapitre en chapitre sans aucun effort et avec plaisir. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour l’écriture de Charlotte Brontë. J’ai très envie de découvrir ces autres œuvres.

Passons maintenant a l’héroïne principale de ce livre, qui porte son nom, Jane Eyre. C’est une jeune fille vraiment forte. Orpheline et détestée dans sa famille adoptive, elle va tout faire pour s’en sortir. Elle a une volonté de fer tout en restant droite dans ses chaussures et fidèle à elle-même et aux principes qu’elle s’est appropriée. Elle va évoluer, de petite fille un peu audacieuse pour devenir une femme vertueuse et droite. Sa vie dans le manoir va lui révéler l’amour. Pourtant, rien ne se passera comme elle le voudrait. Elle devra encore faire des concessions et prendre des chemins semés d’embûches. Je me suis fortement attachée à ce personnage. Elle reste fidèle à elle-même, elle n’est pas soumise et dicte ses propres règles. C’est une femme cultivée et même si elle n’est pas très belle, sa droiture et sa façon d’être font que les hommes la respectent et parfois même l’aiment. C’est une véritable apologie de la femme fière et indépendante. Ce récit a eu une véritable répercussion sur moi. C’est vraiment intéressant et j’ai appris beaucoup de chose durant ma lecture.

Le seul petit regret que j’aurais à faire c’est la trop grande place de la religion dans ce livre. Les personnages en font allusion constamment et parfois cela dicte même leur façon de réagir. C’est surtout vers la fin du livre que j’ai vraiment senti le poids de la religion. Tous les paragraphes l’auteur nous donne des versets de la bible. C’est vraiment dommage et cela m’a même exaspéré au point de sauter ces passages longs et barbants même s’ils ont un fond beau et qui pourraient avoir des répercussions en moi. Etant athéiste je n’ai rien ressenti à part le fait que c’était long et que pour moi cela n’aurait rien changé au destin de Jane.

Au final, j’ai adoré ce livre. C’est la plume de l’auteur et le personnage qui font tout. L’un sans l’autre cela n’aurait pas les mêmes finalités. C’est un livre à connaître et à faire connaître.

 Note / 10 : 8

Je dépoussière… | Si c’était à refaire de Marc LEVY

Couverture Si c'était à refaire

4ème de couverture :

Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier.
Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l’Hudson River quand il est soudainement agressé. Une douleur fulgurante lui transperce le dos, il s’effondre dans une mare de sang.
Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012… Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage.
À compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le destin.
De New York à Buenos Aires, il est précipité dans un engrenage vertigineux. Une course contre la montre, entre suspense et passion, jusqu’au dénouement…à couper le souffle.

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver Marc LEVY dans l’une de ses histoires ! On voit vraiment qu’il a évolué au niveau de ces dernières, il ne se contente plus des histoires où l’amour triomphe toujours. Dans ce livre, il y a également de l’amour mais c’est avant tout un thriller qui n’a rien à envier à certains Américains ou Français. Je pense vraiment que la plume de M. LEVY est bien meilleure qu’auparavant même s’il peut y avoir certains risques de passer de la romance au thriller vu que le public visé n’est pas le même. Beaucoups de personnes lisent Marc LEVY pour ses romances. Bref, c’est risqué mais à mon avis le risque en valait le coup !

Cette histoire est vraiment prenante, du début jusqu’au 3/4 du livre. Le rythme est rapide, les actions s’enchaînent et l’enquête est trépidante. Les jours passent et notre héros approche de plus en plus du moment fatidique ! J’ai été plus que surprise ! Le dernier chapitre m’a d’ailleurs pris aux tripes tellement il est dur et triste à la fois. Quelques questions restent pourtant en suspens mais je ne les dévoilerai pas de peur de gâcher le plaisir. J’aurais cependant aimé avoir les réponses à ces questions. Peut-être il y aura-t-il une suite ? J’en viens à me demander si cette histoire est vraie, j’oserais y croire, mais si c’est vraiment arrivé ce devait vraiment être horrible ! Le fait que l’histoire ne se passe pas en France mais au US ne m’a pas dérangé au contraire cela a donné une touche pimentée qui était bénéfique à l’histoire et à ses personnages.

Nos personnages sont vraiment bien travaillés. Surtout celui d’Andrew, on le voit vraiment changer de mentalité tout au long de l’histoire. Au tout début je ne l’appréciais pas trop. Je le trouvais trop hautain et opportuniste. Cependant, avec tous les obstacles qu’il va devoir affronter il va mûrir et changer sa façon de penser. C’est vraiment bien fait et j’ai beaucoup de pitié pour ce personnage.  Simon, son meilleur ami, est vraiment marrant. Je ne sais pas si c’est vraiment son rôle mais il apporte un côté frais à l’histoire. Par contre, j’ai trouvé les personnages féminins soit trop dures soit trop niaises. Je me suis identifiée à aucune d’elles. C’est dommage mais elles ont quand même une histoire et elles font vraiment parties de l’histoire.

En bref, j’ai vraiment apprécié cette histoire ! M. LEVY m’a surprise à la fin. Je lui souhaite de continuer dans ce sens car ses histoires sont vraiment bien écrites et se valent comparées à son « concurrent » M. MUSSO. Je vais d’ailleurs lire son dernier livre et je pourrais ainsi en faire une comparaison. En tout cas, je conseille ce livre même à ceux qui sont habitués aux romances. Si tu aimes les Thriller tu ne seras pas déçu !

Note / 10 : 8