La dernière réunion des filles de la Station-Service de Fannie FLAGG

4ème de couverture :

Maintenant que la dernière de ses filles a convolé en justes noces, Sookie peut enfin s’autoriser à ne rien faire. À presque 60 ans, il serait temps ! Seulement, une lettre livrée par erreur vient soudain bousculer son paisible programme. S’y étale, noir sur blanc, le mensonge de toute une vie.
Mise sur la piste d’une mystérieuse vieille dame, femme libre et héroïne de guerre, Sookie retrace à tâtons le fil de son histoire. Ses pas la mèneront à une lointaine station-service du Wisconsin où l’attendent un autre passé et, peut-être, un nouveau départ.

 

Mon avis :

J’ai passé un bon moment de divertissement avec cette lecture.

Au début de ce roman, on rencontre une femme, Sookie, à presque 60 ans cette femme au foyer vient de finir de marier ses 3 filles et pense enfin prendre un peu de repos. Elle va pourtant recevoir une lettre qui va changer sa vie.

Sookie est un personnage que j’ai trouvé très agaçant au début de cette histoire. En effet, c’est une femme qui a atteint un bel âge et qui pourtant se plaint beaucoup et surtout subit beaucoup. Elle est un peu la « bonne » à tout faire de sa famille (à part son mari qui est très bienveillant avec elle du début à la fin) surtout de sa mère qui est assez tyrannique et invivable. Pourtant, au fur et à mesure Sookie va beaucoup apprendre sur elle-même et ses origines, elle va passer par pas mal d’épreuve pour finalement arriver à s’aimer pour ce qu’elle est réellement. J’ai beaucoup apprécié ce chemin de vie qui dure sur plusieurs mois, cette quête d’identité qui peut paraître étonnante vu que cette femme a quand même 60 ans.

L’auteur alternera entre la vie de Sookie face à sa découverte fracassante et un bond dans le temps où l’on suit une famille immigrée polonaise face à la seconde guerre mondiale. Les différentes filles de la famille Polonaise sont très intéressantes à suivre même si on suit principalement l’aînée qui se nomme Fritzi. J’ai réellement ressenti que l’auteur avait fait des recherches et que son histoire tenait la route.

Cette histoire est une grande mise en lumière du féminisme et de l’émancipation des femmes dans les années 1940 notamment d’un groupe de femme appelée les WASP et qui étaient pilotes d’avion. L’auteur nous apprend comment les femmes, les enfants et les vieillards américains ont réagit face à la guerre. Le courage et le patriotisme sont de mises et apportent une réelle fraîcheur à la lecture.

Ce n’est pas tout, cette histoire parle aussi du cercle familial, des liens du sang ou de l’amour qui peut lier une mère à son enfant.  Que ce soit par la famille Polonaise avec les parents qui croient beaucoup au rêve américain et qui offrent tout à leurs enfants pour qu’ils réussissent. Ces derniers qui en plus vont au front pour défendre un pays dont ils ne sont même pas originaires ça touche forcément. Surtout que je me suis sentie très proche de cette famille, vu que je suis également d’origine Polonaise. Il y a aussi la famille de Sookie qui face à cette fameuse révélation va se réunir, se retrouver et se ressouder afin d’apporter du soutien à leur mère. La famille a une très grande place dans cette histoire et on le ressent dans chaque personnage qui prend la parole à un moment ou à un autre.

Pour conclure, cette histoire qui aux premiers abords peut paraître futile et pour finir une belle leçon de vie et surtout de tolérance. J’apprécie quand des histoires me rendent curieuse et me font apprendre des éléments importants qui sont arrivés dans le passé.

 

Note / 10 : 8,5

Je dépoussière… | Serment d’Automne de Françoise BOURDIN

Couverture Serment d'automne

Tout d’abord, je tiens à remercier chaleureusement les éditions Belfond pour m’avoir proposé de lire ce livre! J’apprécie beaucoup cette autrice et pouvoir lire ce roman est un réel plaisir.

4ème de couverture :

Guillaume, brillant architecte à Versailles, se rend en catastrophe en Bourgogne : son frère jumeau se bat contre la maladie et ne peut plus assurer la gestion du vignoble familial. Guillaume choisit de rester et de prendre tout en main. Un roman sensible et touchant, un regard juste sur la gémellité au sein d’une fratrie.

 

Mon avis :

C’est un énième coup de coeur pour cette autrice ! Plus je lis ses romans et plus j’adhère à sa façon d’écrire et de raconter les histoires de familles. Ces dernières sont touchantes et celle-ci n’a pas dérogé à la règle !

Serment d’automne est un hymne à la vie et à l’espoir ! Une famille complètement démembrée et dispersée va se retrouver pour une seule et même chose aider Robin, le frère jumeau de Guillaume, le personnage principal de ce roman, à vaincre le cancer ! C’est vraiment émouvant de suivre Guillaume dans sa lutte pour aider sa famille à survivre ! Pourtant on pourrait penser le contraire, il est riche, beau et a une vie de rêve à Paris mais non, Guillaume n’est pas une personne futile, il aime son frère et sa belle-soeur et va faire tout ce qui lui est possible pour les soulager.

Cette famille va vivre bien des souffrances et devoir surmonter de nombreux obstacles mais c’est si bien écrit et si bien développé que j’ai eu l’impression de faire partie de cette famille en difficulté car au fond ce sont tous de bonnes personnes. Plusieurs mois vont passer avec autant d’espoirs et de souffrances étouffées. Il y a aussi des personnages plus odieux qui mettent une touche de colère et d’égoïsme dans cette histoire, du coup, cela fait encore plus ressortir l’humanisme de nos personnages principaux qui se battent pour continuer à vivre une vie aussi normale que possible. Un personnage m’a surtout bien exaspéré, c’est celui de Johanna, une mannequin, malgré le fait que l’autrice a fait d’elle un personnage très stéréotypé et odieuse qui croit le monde à sa merci. Heureusement, elle va vite se rendre compte que dans la Province elle n’est pas la star qu’elle est à Paris. J’aime cette façon qu’à Mme BOURDIN de choisir des personnages qui vont mettre en valeur les personnages principaux mais aussi les faire douter et souffrir. C’est le fait que les personnages sont profonds et touchants qui me donne envie de découvrir encore plus ses livres.

Oui, serment d’automne m’a touché car je sais ce que c’est de vivre dans une famille qui est déchirée mais qui doit parfois être obligée de quand même se serrer les coudes en cas de coups dur… Alors, si vous ne connaissez pas Françoise BOURDIN et ses histoires de familles, si vous aimez vous projeter dans ce genre de livre, lancez-vous, vous ne serez pas déçu car cette autrice à une plume merveilleuse et fait ressortir le meilleur mais aussi parfois le pire de l’être humain.

Une dernière note pour la fin du livre qui m’a d’ailleurs laissé pantelante ! J’espère qu’on en saura plus car j’aimerais savoir ce que devient Guillaume et sa famille par la suite !

Note / 10 : 10