L’extrait qui donne envie #1

Salutations !

Je te retrouve dans un nouveau « rendez-vous » qui n’aura pas de répétition régulière mais existera selon mes envies et surtout selon mes lectures.

Aujourd’hui, je vais te présenter un extrait du livre Une autre idée du Bonheur de Marc LEVY.

Il n’y a rien de mieux qu’un extrait pour réellement donner envie de lire un livre 🙂

Couverture Une autre idée du bonheur

« – Ta mère avait de nombreux défauts, dit Agatha. Elle était parfois égoïste, toujours têtue, d’un sans-gêne qui dépassait les bornes, mais Dieu qu’elle était courageuse. Elle se serait battue avec le ciel si sa couleur lui avait déplu, et je l’admirais pour cela. Tout ce qu’elle a fait dans sa vie, de bien et de moins bien, c’est par amour pour toi, pour que tu vives dans un monde meilleur que le sien, que ton enfance ne connaisse pas la peur de la folie des hommes, de la violence et de la répression, pour que tu puisses mener la vie d’une femme libre de décider de son avenir, à l’égal des hommes. C’est pour toi, qu’elle a mené toutes ces batailles. Mais parfois, le courage saute une génération… Alors, en son nom, je t’en prie, ne te satisfais pas d’une petite vie tranquille. Lutte pour un idéal, et quand bien même tu mènerais des combats de Don Quichotte, cela en vaudrait toujours la peine. Si tu croises la route de quelqu’un qui souffre, ne passe pas ton chemin, si tu rencontres quelqu’un qui a faim dans la rue, c’est à toi qu’il incombe de mettre un terme à cette abomination, si tu vois un homme se faire malmener parce que sa peau est d’une autre couleur que la tienne, deviens caméléon, quant à ceux qui te dirons qu’il n’existe de Dieu que le leur, rappelle-leur que c’est Lui qui a créé le monde en couleurs et l’a paré de tant de diversité. Sois gardienne de ta dignité autant que celle des autres. L’injustice et le mal se propagent dès que les gens de bien renoncent. La vraie laideur consiste à faire semblant, et à tolérer l’ignoble. »

L’irlandaise de Cathy CASH SPELLMAN

4ème de couverture :

Deux soeurs, Constance l’ardente et Beth la Douce, deux destins, un château au sein de la verte Irlande, la richesse et les privilèges d’une noble famille protestante à l’aube de ce siècle.

Leur amour passionné pour les partisans de la cause irlandaise conduira les deux soeurs à rompre le cercle familial.

Cette grande saga historique au coeur de l’Irlande rebelle est aussi l’aventure d’une fidélité vécue jusqu’au seuil de la mort.

Mon avis :

Enfin, j’ai enfin fini ce livre. Alors j’utilise le mot « enfin » pas parce que je n’ai pas aimé ma lecture, au contraire, mais elle a quand même été longue et fastidieuse. Ce livre nous raconte plusieurs destins sur plusieurs personnages et leurs vies.

Je ne m’attendais pas du tout à cela quand j’ai commencé ma lecture. On découvre la famille de Constance et Beth. On va les suivre dans leurs vies qui se révéleront assez mouvementées et différentes aux premiers abords. Ce que je ne m’attendais pas à lire c’est que l’on suive plusieurs générations pendant des dizaines et des dizaines d’années. C’est surtout pour ça que l’histoire est longue car les personnages sont nombreux et on les suit de leur enfance à leur mort. C’est principalement Beth qui raconte l’histoire de sa famille, et quelle famille, il y  en aurait des choses à dire sur eux mais ils sont tellement nombreux que ce serait difficile donc je vais faire rapide. J’ai préféré suivre l’histoire d’amour entre Constance et Thierney ainsi que celle de leur descendance : Tahg. J’ai plus ou moins apprécié suivre la vie de Beth que j’ai trouvé changeante et assez égoïste. Après dans les autres personnages, j’ai moins apprécié Kitty qui est une actrice vénale et frivole ainsi que les quelques enfants de Beth : Winston, Jamie et Merry.

Ce livre est avant tout l’histoire d’une famille qui se débattra pour survivre dans une Irlande conquise par l’Angleterre et qui voudra retrouver sa liberté. Elle sera embarquée dans divers problèmes et perdra beaucoup de membres ainsi que des amis. Par contre, j’ai particulièrement apprécié en apprendre plus sur l’histoire de l’Irlande. Malheureusement, j’ai essayé de faire quelques recherches sur la famille et je n’ai rien trouvé de réel, ça m’attriste un peu car j’aurais aimé que ce soit basé sur de vrais personnages.

Au final, la lecture a été longue et difficile à cause du nombre de personnages mais aussi à cause de la taille de l’écriture. L’histoire de l’Irlande est ce qui m’a le plus intéressé. Par contre, certains personnages ne m’ont pas plu de part leur comportement ou à cause du fait que la narratrice ne nous les détaille pas plus. C’est donc une lecture mitigée dont je n’ai pas réussi à me faire réellement une idée. J’ai essayé de faire quelques recherches sur internet sans résultats et il n’y a pas beaucoup d’avis écrits sur livraddict ou sur internet.

Note / 10 : 6