Les Descendants de Mélissa DE LA CRUZ | Tome 1

Couverture Les Descendants, tome 1 : L'île de l'oubli

4ème de couverture :

Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d’Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?

Mon avis :

Ce sera une belle déception pour cette lecture…

J’étais tombée il y a quelques mois sur le film du même nom, et qui je l’apprends à la fin de ce livre est la suite directe de ce tome. J’avais bien aimé le format du film et même si c’était jeunesse les personnages étaient drôles et attachants. Ici, je n’ai pas du tout retrouvé ce que j’avais apprécié. Au contraire, j’ai souvent levé les yeux au ciel et/ou soupiré face à certaines scènes et interactions entre les personnages. L’histoire met énormément de temps à démarrer. L’autrice présente tous les personnages comme si on ne connaissait pas l’univers Disney et ça m’a plutôt exaspéré. Une présentation rapide dès la première prise de parole de l’intéressé aurait suffit.

Les personnages m’ont agacé au plus haut point. Je n’ai pas été sensible à leur humour ni à leur pitrerie. Par contre, au fil de ma lecture, j’ai eu beaucoup de pitié pour leurs vies et le contexte dans lequel ils grandissent. En effet, l’île de l’oubli n’est pas très ragoutante et même si ce sont des méchants j’ai trouvé très « méchant » (jeu de mots bien choisi) de les nourrir avec les restes (littéralement) des Princes/Princesses du Pays « merveilleux ». Au final, la seule chose que j’ai trouvé réussie dans ce livre c’est le fait d’humaniser ces méchants et de montrer leurs vies sans magie. Une vie qui est vraiment minable et horrible même pour quelqu’un de méchant.

Passé les longs chapitres du début et la présentation de l’univers des méchants, on a enfin une « quête » qui malheureusement tournera court. C’est vraiment dommage de mettre en place un début d’action pour la faire durer deux chapitres et la faire s’arrêter brusquement. La fin arrive également très rapidement. Cette histoire a vraiment un potentiel de dingue et pourtant on se retrouve avec une panoplie de personnages inintéressants, exaspérants et martyrisés par l’autrice car leurs vies ne sont pas du tout à envier.

Pour conclure, c’est une grosse déception car je m’attendais vraiment à quelque chose de plus travaillé et de plus drôle comme pour la série. L’univers est intéressant mais sous exploité, les méchants font pitié et malgré la petite quête démarrée par les personnages ont reste sur notre faim.

Note / 10 : 5

https://i1.wp.com/amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/e2_orig.png

Publicités

3 commentaires sur « Les Descendants de Mélissa DE LA CRUZ | Tome 1 »

  1. Je n’ai pas vu le film, mais le concept du livre m’intéressait pas mal. Mais vu ce que tu en dis, je pense que je vais passer mon chemin.

    J'aime

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s