Geek Girl de Holly SMALE | Tomes 1 à 5

Dernier avis sur le Tome 5 en bas de l’article ! ^^

Couverture Geek girl, tome 1

4ème de couverture :

Harriet Manners sait que :
– le mot « momie » dérive d’un terme égyptien signifiant « bouillasse noire et gluante ».
– la lune s’éloigne chaque année de la Terre, de 3,8 cm.
– lors d’un éternuement, tous les organes s’arrêtent, le cœur compris.

Harriet Manners, jeune anglaise de 15 ans, est une geek. Une intello. Difficile donc de se faire des amis lorsqu’on porte une telle étiquette. Alors, lorsqu’elle se retrouve choisie malgré elle par une agence de mannequins, elle se dit que c’est l’occasion de changer son image.

La geek saura-t-elle devenir chic ?

Mon avis :

Ma première pensée par rapport à ce livre c’est qu’il se lit tout seul. Je me suis amusée comme une folle pendant toute ma lecture. Dès que je l’ouvrais, je savais que ma journée serait casée dans un coin de ma tête et que j’allais lire quelque chose de frais, amusant et sympathique.

C’est surtout ce côté amusant qui m’a le plus plu. Combien de fois je me suis esclaffée dans le train ou le bus ? Je ne saurais même pas. Il y a vraiment des moments hilarants. Les personnages eux-mêmes sont géniaux et tellement imprévisibles dans leurs répliques que c’est un sketch à chaque échange entre eux ou même rien que dans les réflexions intérieures du personnage principale Harriet. Pour tout vous dire, je n’ai même pas fait attention au côté jeunesse de l’histoire.

Comment te dire que rien que d’écrire mon avis j’ai le sourire aux lèvres car je repense à certains moments drôles. L’histoire en elle-même porte à sourire. Harriet se faisant repérer par une agence de mannequin connue alors qu’elle n’a aucun look, aucune classe et même pas un brin de réelle beauté. Juste une aura qui la rend sympathique et émouvante. Harriet est bien une geek, l’auteur nous le prouve durant toute la lecture. Les personnages les plus marrants ce sont ses amis et proches : Toby, qui l’harcèle sans arrêt que ça en devient mignon quand on passe le côté un peu effrayant, Le père d’Harriet qui m’a juste fait exploser de rire car c’est un enfant dans sa tête et le contraste qu’il forme avec Anabelle, sa femme, le rend encore plus loufoque et il y a aussi Wilbur et ses petits surnoms complètement improbables « Ouistiti-Meuh » ou encore « bébé-bébé-panda ». Mais ce n’est pas tout, derrière cette histoire, il y a quand même des choses sérieuses comme l’amitié, les brimades à l’adolescence quand on est différents des autres, un brin d’amour et les enjeux des mensonges.

Toutes ces choses rendent la lecture de cette histoire génialement sympathique. J’ai passé un agréable moment et je ne saurais que te recommander de le lire. En plus, il sort le jour de mon anniversaire : Le 30 avril. Ça te fait deux bonnes raisons de te le procurer ! Te ne le regretteras pas !


Couverture Geek girl, tome 2

4ème de couverture : 

Je m’appelle Harriet Manners et maintenant je suis mannequin.
Je sais que je suis mannequin parce que nous sommes lundi matin et que je porte un tutu doré, une veste dorée, des ballerines dorées et des boucles d’oreilles dorées. Mon visage est peint en doré et un long fil de fer doré est enroulé autour de ma tête. Ce n’est pas ainsi que je m’habille d’habitude le lundi.
Eh oui, la geek que j’étais est devenue tendance, populaire et cool ! Comment ça, « ce n’est pas crédible » ?

Mon avis :

J’ai passé un super moment avec Harriet et ses amis. Vraiment cette saga est fraîche, amusante et pleine de pêche.

Encore une fois, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire et de m’esclaffer que ce soit dans le bus ou dans le train, j’ai dû passer pour une folle mais je m’en fiche car les aventures d’Harriet font en sorte que notre quotidien et ce qui nous entoure n’existe plus.

Au niveau de l’histoire, bon, on ne change pas, Harriet continue à être mannequin, enfin, elle fait de son mieux on va dire. Pourtant, elle reste tellement naïve et adorable. On ne peut que l’apprécier de part sa fraîcheur que de sa maladresse. J’aime beaucoup ce qui lui arrive même si pour elle ce n’est pas très drôle, pour ma part, j’ai bien ri. A chaque fois, j’ai l’impression qu’elle ne pourra pas faire pire et pourtant si, elle me surprend ! L’histoire reste donc attirante, sympathique et hilarante. Pourtant, disséminées ça et là il y a quelques petites leçons de morales ou d’expériences qui décrivent plutôt bien le monde de la mode, comme quoi la jeunesse passe vite et que les carrières ont une durée de vie limitée et que la concurrence est féroce. Je trouve ça bien d’ajouter ces petites notes ici ou là, parce qu’il ne faut pas croire non plus que tout le livre est hilarant du début à la fin, non, il y a un moment où les rêves d’Harriet tombent en miette et où elle touche littéralement le fond à cause d’une sombre histoire.

Je n’ai vraiment pas eu de mal à me remettre dans le contexte car ma lecture du premier tome date d’avril de cette année donc les personnages me sont très bien revenus en mémoire, même si je l’avoue c’est difficile de les oublier. On voit moins les parents d’Harriet dans ce tome, ce qui est un peu dommage car je trouve son père totalement fun. Mais Wilbur, l’agent, et la grand-mère d’Harriet vont remédier un peu à ce manque. Ils seront tout simplement hilarants et totalement attendrissants. C’est pareil pour la meilleure amie et pour le célèbre Toby, l’harceleur principale d’Harriet, on les verra très peu mais ce dernier fera une apparition totalement adorable vers la fin. La relation entre Harriet et L’homme-lion (dont j’ai oublié le prénom) a l’air complètement perdue au début du tome mais par la suite elle est quand même assez mignonne et donne une touche de romantisme au livre.

Au final, j’ai passé un réel moment de plaisir, à nouveau. Cette saga entre dans mes sagas détente et franche rigolade. Je défie quiconque qui n’a pas ri en lisant ces deux tomes !


Couverture Geek Girl, tome 3

4ème de couverture :

Je m’appelle Harriet Manners et je suis vraiment en couple.
Je sais que je suis en couple parce que je ris bêtement de mes propres blagues, chante les chansons dont j’ignore les paroles et pirouette sur moi-même, les bras en croix, chaque fois que je traverse un rayon de soleil. Mon quotidien n’est plus qu’arcs-en-ciel, couchers de soleil, textos du matin et coups de fil du soir. Pour la première de ma vie, je veux que ne change…
Alors que feriez-vous si, comme moi, vous deviez déménager à New York et laisser votre amoureux derrière vous?

Mon avis :

J’ai littéralement dévoré ce troisième tome ! J’adore j’adore Harriet ! Ses aventures sont toujours rocambolesques et hilarantes. J’adore sa fraîcheur et sa façon d’être. Elle a 16 ans et pourtant on dirait un bébé qui entre dans le monde des adultes, elle est complètement naïve en ce qui concerne l’amour (familial, amoureux ou en amitié). C’est ce qui fait d’elle un personnage attirant et sympathique.

Dans ce troisième tome, Harriet part en Amérique. Elle va vivre de nombreux moments de doutes et vraiment se faire quelques frayeurs (ainsi qu’à ses proches) mais c’est ce qui me plaît tant chez elle. Je me marre à chaque chapitre, à chaque paragraphe. Sa famille est, elle aussi, toujours drôle à suivre, je suis toujours fan de son père. Pendant toute ma lecture j’avais le sourire aux lèvres, même quand Harriet tombe sur des obstacles et qu’elle n’est pas au top de sa forme je la trouve adorable et rigolote tant elle est naïve… D’un côté, son optimisme et son entrain sont communicatifs, autour d’elle les gens sont tous un peu étranges mais chacun est touché d’une manière ou d’une autre par le caractère d’Harriet et les lecteurs aussi d’une certaine manière.

Pour ce qui est de l’histoire, on a un peu moins de « mannequinat », l’auteur se concentre un peu plus sur les relations entre les proches d’Harriet et elle-même. Elle développe l’histoire entre Harriet et Nick (L’homme-Lion) qui est d’ailleurs une relation trop choupinette (un peu enfantine quand même pour des ados mais bon), on se laisse prendre au jeu. L’arrivée de Tabatha n’a pas perturbé le fonctionnement de la famille (quoique un peu quand même) et les scènes de rencontre avec les habitants de Greenway sont juste hilarantes. Vraiment l’auteur a poussé le relationnel et les émotions de ses personnages, ce qui pouvait un peu manquer dans les deux premiers tomes, et même que la fin m’a émue (oui oui !).

Je continue à apprécier énormément cette saga qui est drôle et rafraîchissante. Tous les personnages ont leur « Marque » et donne un ensemble joyeux qui est très communicatif. On ne PEUT pas déprimer avec ce livre. Bien au contraire, je continue à m’esclaffer dans le train pendant que je le lis… J’adore également les couvertures. Cette saga est passionnante quand on recherche un moment simple, drôle et fun à passer avec un livre. Et en prime, le tome 4 sort en avril !


Couverture Geek Girl, tome 4

4ème de couverture :

Je m’appelle Harriet Mannners et je suis un génie.

Je sais que je suis un génir parce que j’en présente tous les symptômes : je range les soupes dans ma cuisine par ordre alphabétique, je m’entraîne à ramasser des crayons avec mes orteils et je suis socialement assez inadaptée.

Alors j’ai une idée de génie : je vais profiter de ma toute nouvelle célébrité de mannequin pour devenir enfin populaire au lycée.

Mon avis :

Comment un livre peut faire pleurer et rire en même temps ? C’est l’incroyable sentiment que j’ai eu pendant ma lecture de ce tome 4. Geek Girl fait partie de mes saga jeunesse préférée ! J’aime Harriet et sa bande. J’aime l’humour qui se dégage de ce livre. J’aime le message que fait passer l’auteur dans chacun des tomes. C’est bien la première fois que je ressens autant d’émotions dans cette saga et cela ne fait que conforter mon opinion sur elle.

On retrouve Harriet quelques semaines après son retour des Etats-Unis. Elle reprend les cours et entre en 1ère. C’est un moment très important pour elle car elle entre dans la cour des « Grands » et n’est plus accompagnée de sa meilleure amie qui a toujours été avec elle pendant 11 ans. Alors, tu te doutes bien, connaissant Harriet, que sa rentrée ne va pas être si facile. Encore une fois, elle fait des gaffes plus grosses qu’elle ! Je n’arrive pas toujours à croire toutes les bêtises qu’elle peut accumuler ! Cependant, un fait important va arriver le lendemain et tout va changer dans sa vie. Elle va se « reprendre » en main et devenir la fille Populaire du lycée. Alors, encore une fois c’est difficile à croire car c’est Harriet, elle est et restera toujours le personnage farfelu qu’elle est, même en devenant la fille à fréquenter. Cela donne beaucoup de situations cocasses et incroyables.

Pourtant, ce tome change des autres. Harriet ne va pas courir les shooting et l’auteur va vraiment se concentrer sur sa vie au Lycée. C’est ce qui sera le moins « drôle » de cette histoire. L’auteur va nous donner une leçon de vie incroyable. J’ai souvent eu la gorge serrée face à des échanges que peut avoir Harriet avec ses plus anciens amis mais aussi les réactions de ses nouveaux amis. Je savais qu’Harriet allait droit dans le mur mais je n’ai pu qu’être spectatrice de ce qu’elle allait obtenir en retour.  Certaines scènes sont vraiment dures pour elle et j’ai eu mal au coeur. Harriet est vraiment un personnage que j’apprécie, sa folie douce est rafraîchissante et c’est ce qui fait que j’aime lire ses aventures. Mais là, je n’ai pas fait que rire. La fin m’a fait couler les larmes et sourire en même temps car c’est un beau message que fait passer l’auteur.

Pour conclure, je pense que ce 4ème tome est mon préféré. On oublie les paillettes et les shooting, Harriet nous est montré dans sa vie de tous les jours au Lycée. Une vie pas simple pourtant drôle et remplie d’amour. L’auteur donne de jolies leçons de vie et cela m’a touché alors que je ne suis plus une ado alors j’espère que ça touchera tout autant le public visé.


dsc_0007

4ème de couverture :

Harriet a décidé de tout contrôler… même les amours de ses amis !

Mon avis :

J’ai encore passé un excellent moment de lecture avec Harriet et ses amis. Toutefois, j’ai trouvé ce tome un poil en dessous des 4 précédents. C’est peut-être dû au fait que j’avais vraiment apprécié le dernier tome ? Cela n’empêche pas que je suis toujours ravie de lire cette saga.

Pour la première fois, j’ai trouvé Harriet exaspérante dans sa façon d’être et de gérer les choses. En effet, dans ce tome, on se concentre principalement sur Harriet et sa relation avec sa toute nouvelle bande d’amis. Elle reste tout de même touchante dans le fait qu’elle veut que les gens qu’elle aime soient heureux. Son personnage a beaucoup évolué depuis le premier tome et l’auteur nous le montre une fois encore ici. Les personnages secondaires tels que Toby ou encore Nat’ sont un peu laissés de côté pour faire place aux petits nouveaux qui sont Jasper, India et même Rin qui apparaîtra vers le milieu du livre. J’ai eu un petit coup de coeur pour Jasper, qui malmène Harriet gentillement et qui va se révéler dans ce tome.

L’histoire n’est pas très recherchée, comme dit, l’auteur se concentre vraiment sur le relationnel entre ses différents personnages. On voit bien ce qui pend au nez d’Harriet mais encore une fois on est spectateur de ce désastre imminent. J’ai vraiment eu peur qu’Harriet perde tout ce pour quoi elle s’est battue jusqu’à présent. Pourtant, j’ai passé un agréable moment en compagnie de ces personnages, j’ai encore bien ri et j’ai aimé le fait que l’auteur distribue encore de jolies leçons de vie surtout sur l’amitié.

Pour conclure, malgré une histoire un peu en dessous des autres tomes, notamment du fait qu’Harriet fasse un peu moins de gaffe qu’habituellement, j’ai passé un bon moment de lecture. Ce personnage a beaucoup évolué depuis les 1ers tomes et on s’attache forcément à elle et on apprécie ce qu’elle peut devenir. Je pense qu’Harriet a encore de beaux jours devant elle et c’est avec plaisir que je continuerai à la suivre.

Publicités

3 commentaires sur « Geek Girl de Holly SMALE | Tomes 1 à 5 »

  1. Cette saga a l’air trop mignonne et hilarante ! Je n’ai lu que ton avis sur le premier tome, pour éviter d’éventuels spoilers haha mais je crois que je vais me laisser tenter si je trouve le temps 🙂

    J'aime

    1. Oui elle est vraiment rafraîchissante 🙂 j’essaie d’éviter autant que possible les spoliers mais tu as quand même bien fait au moins tu sais un peu à quoi t’attendre pour le 1er tome en terme de rigolades 😉 bonnes lectures 🙂

      J'aime

  2. J’ai beaucoup aimé ce livre et je suis triste car il n’y a pas de suite ( je crois ) et le fait que Nick soit partis en australie le fait mal au cœur j’ai trouvé horrible lorsqu’elle a vu sa lettre où il lui proposait de reprendre le mannequinat ( chose qu’il déteste) juste pour la revoir car elle lui manquait mais qu’elle ne pouvait pas répondre ( je ne sait pas pourquoi) et aussi lorsqu’il dit lors d’une interview qu’elle lui a brisé le cœur .😭
    Tout ce que je voudrais c’est qu’elle parte le rejoindre en Australie ❤️

    J'aime

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s