Je dépoussière… Je suis une légende de Richard MATHESON

Couverture Je suis une légende

4ème de couverture :

Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l’abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie.
Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil… Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu’aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme. Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l’ultime survivant d’une espèce désormais légendaire.

Mon avis :

C’est à partir de ce livre qu’a été réalisé le film « je suis une légende » avec comme acteur Will Smith. Avant de te donner mon avis sur le livre je vais te donner mon avis sur le film, que j’ai vu avant de lire l’histoire. J’ai beaucoup apprécié ce film, c’est l’un de mes préférés, car tout d’abord, j’adore Will Smith, il joue très bien et sait faire ressortir réellement les émotions d’un personnage. Puis, j’ai apprécié la qualité du film et de sa réalisation. Enfin, j’ai adoré l’intégration de Sam, la femelle berger allemand, qui tient compagnie au Héros du film.

Maintenant, passons au livre, qui est pour ce que je peux en dire très différent du film. Déjà le personnage principal et sa famille ne sont pas du tout comme on nous les montre dans le film. De plus, le seul chien que l’on croise meurt très rapidement. Enfin, les « monstres » du film n’ont pas vraiment de « nom » ni de « maladies » à proprement parler alors que dans le livre ce sont des Vampires infectés par une bactérie. Donc, attends toi à être perturbé, comme je l’ai été, si tu as vu le film avant de lire le livre.

J’en ai fini avec la comparaison du livre au film. A présent, je vais parler du livre et de son histoire. Robert Neville est le dernier homme sur terre et doit vivre et combattre des Vampires qui ne lui laisse de répit que la journée car la nuit tombée ils rôdent autour de sa maison attendant le moment propice pour boire son sang. Robert va vivre de grandes phases de dépressions et tomber vraiment bas. Il va pourtant continuer à vivre ainsi, à survivre et tuer des Vampires. Puis, il va se relever et décider de faire des recherches (car oui Robert n’a pas pour profession d’être chercheur comme dans le film) et découvrir plusieurs vérités qui lui ouvriront les yeux à lui en faire froid dans le dos. On apprend également qu’il y a deux sortes de Vampires : Les Morts et les Vivants. Un jour, Robert va faire une rencontre qui va changer son train-train de vie et le bousculer pour le mener directement vers la mort.

Cette histoire se déroule sur 2-3 ans, de 1976 à 1979. J’ai été choquée par ces dates car pour moi cette histoire ne pouvait se dérouler que bien plus tard, même dans un futur plus lointain.

J’ai quand même beaucoup apprécié cette lecture, on y retrouve de Vrais Vampires, qui boivent du sang humain, qui ne réfléchissent pas, qui répondent à leurs instincts premiers, pas la version idyllique que beaucoup d’auteurs nous sortent en ce moment, on aura du sang, de la mort, de la tragédie et de quoi réfléchir un peu sur la fin, car une suite ne m’aurait pas déplu. Bref, une bonne lecture qui change de la Fantasy car ici nous sommes bien dans de la SF et ça me plaît bien.

Note / 10 : 8

Publicités

4 commentaires sur « Je dépoussière… Je suis une légende de Richard MATHESON »

  1. Bonjour,
    Le véritable et excellent film tiré de ce livre s’appelle Le Survivant avec Charlton Heston sorti en 1971. Le remake avec Will Smith n’a rien à voir avec l’histoire d’origine (ce qui ne lui enlève pas ses qualités).
    En dehors de la lutte pour la survie en territoire hostile, le thème du livre, au final, est : à partir de quel moment situer la normalité ? Si je deviens le seul à ne pas être un vampire dans une société où tout le monde l’est, n’est-ce pas moi qui devient un intrus ? Et c’est ce que comprend le héros à la fin du livre : c’est lui l’espèce en voie de disparition.
    Et comme la plupart des romans de Matheson, celui-ci est une réussite.

    J'aime

    1. Bonjour !
      Ah tu m’apprends quelque chose ! Je ne savais pas qu’il y avait deja eu un film et que celui avec Will etait un remake ! Merci pour l’info ! C’est vrai que ce livre nous fait poser beaucoup de questions sur ce qu’est la ´normalité´. J’aime les livres qui nous font réfléchir et nous offre de bonnes raisons de se poser des questions 🙂
      Je n’ai pas lu d’autres livres de cet auteur mais j’ai bien envie d’en découvrir d’autres. Tu as l’air de t’y connaître plus que moi, tu en as un à me conseiller en particulier ? merci pour ton passage 🙂

      J'aime

  2. Contrairement à toi, même si j’adore Will Smith, le film ne m’avait pas vraiment plus à partir de sa deuxième partie, quand tout prend un tournant légèrement mystique. Mais bon, c’est vrai qu’il porte réellement le film tout seul pendant au moins une heure sur ses épaules. Le livre donne vraiment à réfléchir sur la propension qu’à l’humain a toujours vouloir « sauver sa race » et voir l’autre comme celui dont il faut se débarrasser. Un super livre =)

    J'aime

    1. Will Smith fait tout le film, je ne verrais pas d’autres acteurs à sa place 😀
      Oui ce livre m’a laissé un trés bon souvenir, je pense le relire un de ces jours 😉 merci pour ton passage !

      J'aime

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s