Je dépoussière… Dix petits nègres d’Agatha CHRISTIE

Couverture Dix Petits Nègres

4ème de couverture :

Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l’île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l’élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s’élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s’étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l’île, parmi les convives ?

Mon avis :

Agatha CHRISTIE est une de mes auteures préférées, je crois me souvenir que c’est elle que j’ai lu en premier dans mon enfance. Elle a une façon d’écrire ses œuvres que je trouve transcendante, on aura beau faire on est toujours surpris à la fin de ses histoires. Et cette histoire ne fait pas du tout défaut à son prestige et sa célébrité.

Dix personnes se retrouvent donc sur cette île, par curiosité, par avarice ou par tromperie. Cette île est étrange et c’est ce qui intrigue les invités, au début. Ils vont vite se rendre compte qu’ils ne sont pas réunis par hasard et qu’ils sont tombés dans un piège.

Les morts vont suivre à cette découverte. Des morts toutes aussi inexplicables et étranges. Les invités vont vite se méfier des uns et des autres et découvrir que le tueur est sûrement parmi eux. J’ai vite eu l’impression de regarder un film, c’est étrange parfois comme certains livres nous plonge dans notre imagination au point qu’on pourrait en visualiser les lieux. C’est avec cette impression que j’ai suivi cette histoire mortelle, au deux sens du terme, j’évaluais chaque personnage pour savoir qui était le tueur en même temps que les autres acteurs de cette histoire. C’est un meurtre en lieu clos et on ressent réellement la tension et la peur qui animent les personnages.

Les meurtres se suivent et ne se ressemblent pas, pourtant ils suivent la logique de la comptine des dix petits nègres. J’ai gardé sous le coude cette fameuse comptine et j’essayais de deviner qui serait le suivant tout comme les personnages. Puis, il ne reste plus que 3 personnes, puis 2 puis une dernière…

A la fin, comme d’habitude l’auteur nous surprend et je n’aurais jamais soupçonné le tueur, et ce qui est encore plus étrange c’est la façon dont on l’apprend vraiment aux dernières pages. Si je peux donner un conseil ne regardez pas ces dernières sinon l’histoire n’aura plus aucun sens.

Voilà encore un des livres de cette incroyable romancière dans ma collection, déjà importante, je le conseille vivement car malgré l’ancienneté de cette histoire elle colle encore parfaitement avec notre vie actuelle.

Publicités

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s