Je dépoussière… Délirium de Lauren OLIVER

2ème rendez- vous et je suis déjà en retard ! -oups-

Pour ce second dépoussiérage, je vous propose mon avis sur le tome 1 de la Saga Delirium de Lauren OLIVER.

Couverture Delirium, tome 1

4ème de couverture : 

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue? Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes?
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

Mon avis :

Et oui, un bon coup de coeur pour ce livre et l’histoire de Magdalena et d’Alex.

Ce livre m’avait intrigué déjà pour la couverture mais aussi pour son synopsis. Un monde ou l’amour est une maladie et où pour vivre heureux il faut subir un protocole douloureux qui annihile tous nos sentiments amoureux que ce soit en amitié, même pour ses parents ou enfants…

On découvre Léna, qui est très heureuse au début du livre de passer son protocole bientôt. Sa meilleure amie, Hana, elle, est plus rebelle et on s’en rend compte très rapidement. On visite également Portland, entouré de grillages électrifiés et surveillés. Déjà, on on se rend compte que cela ressemble plutôt à une grande prison à ciel ouvert…

Ce livre est un vrai débat à lui tout seul. La question principale étant « Est-ce que l’amour est dangereux ? ». On rencontre Alex, un Invalide (ceux qui n’ont pas subi le protocole), vivant secrètement parmi les Invulnérables (ceux qui l’ont subi). On va également suivre l’évolution de Léna, elle va changer d’avis et c’est intéressant de suivre son combat intérieur.

L’histoire m’a vraiment touché, et c’est important, j’aime quand un auteur me pousse à me poser des questions, à me faire voir autrement le monde qui m’entoure. C’est ce qu’a réussi à faire Lauren OLIVER. Je me suis prise à penser à ce que je ferais sans amour ? Sans l’amour de mes parents, de mes amis et surtout de l’homme que moi-même j’aime. Comment peut-on souhaiter vivre avec un homme que l’on a choisi sur une liste de 5 noms et en être heureux ? On ne reste pas indifférent face à cette histoire. Qui serais-je ? Un  Invalide ou un  Invulnérable ? Je pourrais vous répondre mais les deux ont leurs avantages…

Alors, Oui, je vous conseille ce livre, si vous aimez les histoires d’amour un peu tragique et suivre les évolutions des différents personnages vous serez comblé. Et surtout vous ne serez pas indifférent au final…

Note / 10 : 9


Dernières infos sur la saga :

  • Une série serait en cours de production
  • De nouvelles couvertures ont été diffusées dernièrement

Publicités

Un commentaire sur « Je dépoussière… Délirium de Lauren OLIVER »

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s