Time riders d’Alex SCARROW | Tomes 1 à 9

https://i2.wp.com/www.livraddict.com/covers/60/60935/couv9966934.jpg 

Je remercie les éditions Nathan pour m’avoir permis de découvrir cette saga.

4ème de couverture :

Ne jouez pas avec le temps…
Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912.
Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010.
Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026.
Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter.
Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne changent l’Histoire.

Mon avis :

Je ne connaissais pas cette série, ni l’auteur, alors c’est avec curiosité que j’ai découvert cette saga. Après une sacrée bourde en faite, j’ai commencé à lire une trentaine de pages du 3ème tome avant de me dire que ce n’était pas normal que je ne comprenne rien… Après cette petite erreur, j’ai enfin commencé le premier tome. 

Et c’est une bonne lecture, sympa, rapide et assez intéressante. En ce moment les lectures sur les voyages dans le temps ne me donnaient pas forcément envie (cf : Blitz…) et j’avais un peu peur qu’elles se ressemblent et pourtant j’ai bien apprécié ce roman. Pourquoi? Pour la simplicité. L’auteur n’emploie pas dix milles mots compliqués à chaque chapitre et du coup c’est agréable, on comprend vite et bien. Après on peut reprocher le manque de détails mais pour moi c’est plutôt un avantage. 

Sinon, l’histoire est simple, les time riders sont des personnes qui sont en charge de faire en sorte que personne ne bouleverse l’Histoire. Malheureusement ce qu’ils doivent éviter arrive. J’ai bien aimé le fait que cela se passe durant la seconde guerre mondiale et que l’on voit une autre vision de ce passé si Hitler avait réussi sa conquête. Même si c’est re-visité j’ai aimé entrevoir un bout de ce passé modifié mais aussi le futur qui attend ce passé.

Les personnages sont plutôt attachants malgré leurs âges qui vont de 13 à 18 ans. J’ai surtout apprécié Liam, son passé et sa façon d’être m’ont entraîné. Il est sérieux et réfléchi pourtant il n’est pas de l’époque d’Hitler, il s’adapte et son duo avec Bob est drôle et attachant.

En bref, j’ai passé un bon moment et je ne m’attendais pas à cet engouement de ma part. Je me ferais donc un plaisir de lire la suite afin de savoir ce qui arrive à nos Héros. Comme je l’ai dit je ne m’attendais pas à ça et même si le jeunesse se ressent un peu il n’est pas dérangeant et donne au contraire une note de légèreté dans la lecture et évite une lecture complexe.

Note / 10 : 8,5


Couverture Time Riders, tome 2 : Le Jour du prédateur

4ème de couverture : 

Ne jouez pas avec le temps…

Liam aurait dû mourir en mer en 1912. Maddy aurait dû mourir d’un accident d’avion en 2010. Sal aurait dû mourir dans un incendie en 2026. Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne détruisent l’Histoire.
Suite à une erreur de Maddy, Liam se retrouve bloqué 65 millions d’années en arrière, sur le terrain de chasse de dinosaures plus féroces les uns que les autres.

Mon avis :

J’ai vraiment bien aimé ce tome! Il y a de l’action, des frissons et de la nouveauté! Je suis, donc, ravie d’avoir pu lire ce second tome et ainsi être un peu plus apte à lire cette saga.

On retrouve donc nos jeunes héros dans ce second tome, l’action va très vite se mettre en place. Liam se retrouve bloqué dans le crétacé peuplé de dinosaures et on se rend vite compte qu’on n’a pas forcément affaire aux dinosaures auxquels on pense directement… Limite les plus connus sont quasi inexistants au profit d’une espèce bien plus maligne et vicieuse. J’ai vraiment apprécié découvrir cette espèce qui a peut-être existé qui sait? Du coup, je me suis vraiment passionnée pour cette histoire. Je n’ai pas vu passer les pages, je me suis laissée embarquer avec nos héros enfin, ici c’est surtout Liam qu’on suit même si à la fin Maddy et Sal prennent un peu plus d’importance.

Je n’ai pas beaucoup ressenti le jeunesse dans ce tome, pourtant la quasi totalité des personnages qu’on rencontre sont des ados. Pourtant ils vont s’en « sortir » comme ils peuvent dans ce monde sauvage. Je ne sais pas il y a ce petit quelque chose que je n’arrive pas à définir qui fait que j’ai particulièrement apprécié ma lecture, les personnages, les créatures et l’action qui en découle. On ne s’ennuie pas une seule seconde. On veut toujours connaître la suite, du coup ça m’a valu pas mal de coucher tard ça.

Sinon, je pourrais ajouter que l’auteur a vraiment bien bossé son environnement, on ressentirait presque la moiteur de la jungle. Je n’aurais juste qu’un petit regret, la fin un peu trop rapide. Après toutes les difficultés qu’on rencontrait nos personnages j’aurais bien voulu un peu moins de facilités dans la résolution de la contamination temporelle. Même si le fait que quand Becks/Bob retourne exterminer nos petits dinosaures intelligents on en serait presque triste pour eux…

Au final, c’était vraiment une lecture sympathique, agréable et passionnante. Le fait qu’on découvre une nouvelle espèce de dinosaures et que nos héros ne soient pas tout seul à faire face à des difficultés apporte une atmosphère intéressante et palpitante. J’ai donc bien envie de continuer avec le tome 3 et voir ce qui va encore leur arriver.

Note / 10 : 9


Couverture Time Riders, tome 3 : Code Apocalypse

Je remercie les éditions Nathan pour cette lecture!

4ème de couverture :

Liam aurait dû mourir en mer en 1912. Maddy aurait dû mourir d’un accident d’avion en 2010. Sal aurait dû mourir dans un incendie en 2026. Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne détruisent l’Histoire.
La Découverte d’un manuscrit codé va les plonger dans une époque troublée celle du règne de Richard Coeur de Lion. Les Time Riders parviendront-ils à sauver le royaume d’Angleterre ?

Mon avis : 

Après ma très bonne appréciation du tome 2, la lecture du tome 3 reste bonne mais pas non plus extraordinaire. J’ai pourtant apprécié l’époque dans laquelle l’action se déroule et la version du mythe de Robin des Bois faite par l’auteur.

Ce tome se passe majoritairement dans la période des Croisades du Roi Richard alors qu’il a laissé le trône à son frère Jean pendant son absence. Le mythe de Robin des Bois et la disparition du Graal ont été revu par l’auteur qui en fait sa propre explication et j’avoue qu’elle se révèle très plausible! J’ai vraiment apprécié le fait que l’histoire se passe à cette période, j’étais très curieuse de voir comment l’auteur pouvait s’en sortir sans toucher au mythe de Robin des Bois. Je n’ai pas été déçue à ce niveau car cela colle très bien à mes souvenirs.

Pour ce qui est de nos héros, on suit surtout Liam et Bob, Maddy et Sal étant restées comme d’habitude à la base. J’aime bien le duo Liam et Bob, ils sont vraiment sympa à suivre et leurs échanges sont singuliers avec cette pointe d’humour qui fait que les dialogues passent très bien et ne paraissent pas trop « jeunesse ». Bon par contre, le petit bémol, c’est que je trouve que les personnes d’origines acceptent quand même assez facilement que des gens viennent du futur… Euh, moi-même, même à notre époque, un mec me dit ça j’aurais beaucoup de mal à le croire surtout s’ils ne me le prouvent pas… Enfin bref, si j’ai bien compris Becks serait la femme pour qui Robin des Bois et le Shérif se battrait même si sur ce point ce n’est pas très clair, Robin des bois serait un robot et le Shérif serait Liam, c’est assez plausible.

En bref, c’est une histoire assez intéressante pour son côté historique et le fait que le Graal n’est pas tout à fait ce à quoi on pense. De plus, il y a un côté dangereux avec la prophétie et le message laissé pour Maddy. J’ai d’ailleurs hâte d’en savoir un peu plus à ce sujet. Donc, c’est sympathique à lire et j’en attends beaucoup pour la suite car je n’aimerais pas trop que l’histoire s’essouffle surtout au sujet des « gros » problèmes qu’ils rencontrent pendant leurs missions.

Note / 10 : 8.5


Couverture Time Riders, tome 4 : La guerre éternelle

Je remercie encore une fois les Editions Nathan pour cette lecture !

Mon avis :

J’ai vraiment bien aimé cette lecture. Bien sur ce n’est pas mon préféré jusqu’à maintenant mais cette saga reste une lecture rafraîchissante et sympathique.

Les personnages sont toujours très intéressants mais dans ce tome on reste surtout centré sur Maddy, un des personnages dont on ne sait pas grand chose au final car c’est toujours elle qui reste en arrière et qui gère l’aspect technique des voyages dans le temps.

Je pense que l’auteur a voulu donner un coup de peps à son histoire en y insérant un peu de « Steampunk » mais à mon avis ce n’est pas assez poussé pour y ressembler. Les étranges monstres fabriqué par les Anglais sont étranges et j’ai même réussi moi aussi à avoir envie de les défendre mais idem pour eux ils ne sont pas assez travaillés pour que réellement cela ait un impact sur l’histoire.

Ce que j’ai apprécié c’est la façon dont l’auteur nous a présenté Abraham Lincoln, quelqu’un  qui roule un peu des mécaniques comme on dit, qui parle beaucoup, un peu filou et très maladroit ! Je ne me l’imagine pas vraiment comme ça et c’est ce côté qui est rafraîchissant.

Au final, c’est une bonne lecture, une saga jeunesse sympathique avec un bon rythme et de l’action. Je vais continuer à la lire car les autres aventures des personnages m’intéresse et j’espère qu’ils gagneront (forcément) en maturité au fur et à mesure et cela pourrait rendre cela beaucoup plus intéressant !

Note / 10 : 8,5


Mes autres avis en vidéos par ici : 


Couverture Time Riders, tome 9 : Le piège infini

4ème de couverture :

Liam aurait dû mourir en mer en 1912, Maddy dans un accident d’avion en 2010, Sal dans un incendie en 2026. Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders.

Mon avis :

C’est enfin la fin de cette saga. Quand je dis « enfin » ce n’est pas vraiment péjoratif, juste qu’au bout de 9 tomes il est temps d’avoir les réponses à nos questions. Et je suis assez déçue de cette fin, je l’avoue.

Depuis le tome 6, je suis moins emballée par l’histoire de nos héros et le tome 8 ne m’a pas du tout satisfaite (je n’ai pas fait d’avis d’ailleurs à cause de ça). Mais je voulais quand même écrire un dernier avis global sur cette histoire.

La saga Time Riders est faite pour un public plus jeune que moi, adolescent ou pré-adulte. Je pense que je suis un peu trop âgée pour lire cette histoire maintenant. Je l’ai commencé pré-adulte et elle m’a convenu jusqu’à ce fameux tome 6. Puis, les tomes suivants se sont enchaînés tout en longueur même si l’histoire restait intéressante et plausible.

Le tome 8, dont j’espérais beaucoup du fait qu’il se passait dans les temps Maya, m’a déçu au plus haut point à cause de la perte d’un des personnages principaux. Je trouve que cette « élimination » était de trop. L’histoire aurait pu très bien s’en passer. Du coup, j’ai perdu mon intérêt pour la suite et j’ai lu les dernières pages sans me prendre la tête.

J’ai enchaîné rapidement sur le dernier tome car je voulais en finir. Dans ce dernier tome, il n’y a pas énormément de révélation puisque l’auteur nous avait déjà donné quelques indices dans le tome précédent. Du coup, le final tombe à plat et j’ai refermé ce livre sans avoir ressenti plus d’émotions que ça. Pourtant le fait qu’une partie de nos héros soit en 2070 lorsque le virus fait rage et qu’on perde encore un personnage sympathique aurait pu relancer mon envie car les descriptions et l’atmosphère qui décrivent ce monde sont vraiment étouffantes et intéressantes à découvrir. Seulement, l’auteur alterne avec l’autre groupe qui lui est parti au temps de Jésus Christ… Je suis athée et la Religion ne m’intéresse pas du tout. Dès qu’on en fait référence quelque part, je me désintéresse vite. De plus, la Solution finale apportée par l’auteur ne me convint pas du tout et si ça avait été mon choix je n’aurais pas du tout choisi ça…

Pour conclure, je dirais que la saga est intéressante jusqu’au tome 6 puis on perd de l’intérêt au fur et à mesure car les révélations n’en sont plus vraiment. Cela reste une saga qui rend très bien dans ma bibliothèque car j’apprécie les différentes couvertures des 9 tomes mais elle ne restera pas dans les annales. Je conseille donc à un public adolescent, pré-adulte.

https://i0.wp.com/amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/8760376.jpg

Publicités

3 commentaires sur « Time riders d’Alex SCARROW | Tomes 1 à 9 »

  1. Je n’ai lu que ton avis sur le tome 1, pour ne pas prendre le risque de trop en découvrir, et vu que j’ai le tome 1 dans ma PAL ! J’espère pouvoir commencer cette saga cette année. Elle est longue mais elle a l’air cool !

    J'aime

    1. Coucou toi !
      Oui c’est une saga assez longue… J’ai bien aimé jusqu’au tome 6 mais ensuite je n’ai plus été emballée par l’histoire. Je suis contente de me dire que c’est une saga que j’ai fini.
      J’espère que ça te plaira !

      Aimé par 1 personne

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s