Récits du Demi-Loup de Chloé CHEVALIER | Tome 1

Couverture Récits du Demi-Loup, tome 1 : Véridienne

4ème de couverture :

Au bord de l’implosion, le royaume du Demi-Loup oscille dangereusement entre l’épidémie foudroyante qui le ravage, la Preste Mort, les prémisses d’une guerre civile, et l’apparente indifférence de son roi. Les princesses Malvane et Calvina, insouciantes des menaces qui pèsent sur le monde qui les entoure, grandissent dans la plus complète indolence auprès de leurs Suivantes. Nées un jour plus tard que les futures souveraines auxquelles une règle stricte les attache pour leur existence entière, les Suivantes auraient dû être deux. Elles sont trois. Et que songer de la réapparition inopinée du prince héritier, Aldemor, qu’une guerre lointaine avait emporté bien des années auparavant ? Avec lui, une effroyable réalité rattrape le château de Véridienne, et le temps arrive, pour les Suivantes et leurs princesses, d’apprendre quels devoirs sont les leurs.

 

Mon avis :

Après avoir refermé ce livre, je reste très mitigée. Je ne sais pas quoi penser de cette histoire car autant la dernière moitié du livre m’a plu autant mes débuts ont été difficile. Je m’explique tout de suite après.

Je remercie encore Blacky  (son avis sur ce livre) pour m’avoir permis de lire ce livre grâce à son super concours pour l’anniversaire de son blog (P.S : d’autres lots sont encore en jeux ).

L’histoire a tout pour plaire ; Le Royaume du Demi-Loup est un petit Royaume avec une lignée ancienne et assez vénérable grâce à une coutume qui est que tous les Héritiers de la Famille Royale doivent être liés à un(e) Suivant(e), ce dernier doit être du même sexe et doit être d’un jour son cadet. Le père doit écumer tout le Royaume afin de trouver ce Suivant. Et on va dire que le Roi Aldemar est un Roi assez laxiste qui ne prend pas très à coeur son rôle. Il va faire des erreurs constamment et ne se remettra jamais en question. Nous allons donc suivre le récit de 4 des personnages qui ne sont qu’une infime partie des personnes qui gravitent dans ce Royaume et notamment dans le Château de Véridienne où la majeure partie de l’histoire va se passer.

Les quatre personnages vont donc nous livrer leurs versions de l’histoire grâce à des extraits de leurs journaux intimes ou de lettres échangées avec d’autres personnes. Il y a 3 Suivantes : Lufthide, Cathelle et Nersès, le dernier à nous partager ses expériences étant Aldemor, le Prince Héritier. Si vous avez bien suivi vous comprendrez tout de suite un des 1ers problèmes auxquels j’ai dû faire face : Le nom des personnages. AldemAr étant le Roi et AldemOr étant le Fils. Les Suivantes sont également aux nombres de 3 mais elles sont accompagnées de 2 Princesses : Malvane et Calvina. La Reine s’appelant elle, Malvamonde. Bref, les premières présentations des personnages étant assez brouillonnes j’ai mis énormément de temps avant de tous les placer. Ce sont surtout le Roi et son Fils qui m’ont posés beaucoup de soucis car j’ai eu des moments de grande confusion, par exemple : à un moment l’auteur nous parle d’un des deux et d’un enfant, vu que je n’arrivais pas encore à placer le père du fils j’ai cru que le fils avait un enfant, sauf que le fils avait 12 ans à ce moment là… Vous comprenez ma confusion… J’ai donc dû relire plusieurs fois les pages précédentes afin de comprendre. De plus, je regrette le manque de carte en début de livre afin de bien se situer dans l’espace.

Ensuite, le fait du nombre de personnages quand on commence à les situer ça peut aller sauf qu’il y a un certain problème dans la réalisation du livre en lui-même, et que je n’ai compris que bien trop tard. A la fin du livre, il y a les écussons des personnages principaux, car entre chaque début de « prise de parole » d’un personnage il y a un dessin représenté, ce dessin en fait nous précise qui est le personnage qui prend la parole… Sauf que cette référence aurait été bien plus pratique en début de livre plutôt qu’à la fin car encore une fois j’ai mis beaucoup de temps à m’en apercevoir et je ne comprenais pas tout de suite qui était le narrateur… Après avoir compris tout cela, ma lecture a été bien plus fluide et plus agréable.

Comme je l’ai dit après ces petits problèmes de début de lecture, j’ai pris du plaisir à suivre les aventures de nos personnages. C’est en réalité une grande histoire de famille, ici, pas de réelles machinations ou de grands complots (quoique j’ai été surprise dans certains passages). On suit surtout les Suivantes et leurs Princesses de leur naissance à leur début de jeune femme. Elles m’ont toutes assez exaspérées et je ne me suis pas vraiment prise d’affection pour l’une ou pour l’autre. Ce sont des jeunes femmes qui ont été dorloté toutes leurs vies et qui n’ont aucune conscience de ce qu’il se passe autour d’elle. On va souvent suivre leurs querelles (qui sont sans fin). Jusqu’au retour d’Aldemor qui va apporter un sursaut de remise en question dans la vie de ces demoiselles et qui du coup donnera un regain d’intérêt à l’histoire. Le Roi est celui qui m’a fait le plus réagir tant son incompétence est totale. Toutefois, la fin me laisse entrevoir quelques sombres secrets bien enfouis et me laisse deviner les futurs récits des divers personnages que l’on aurait pu croiser dans l’histoire.

J’attends beaucoup de la suite de cette saga. Le livre est un superbe objet avec une couverture magnifique et une image bien travaillée que je suis contente d’avoir dans ma bibliothèque. L’histoire a de quoi être intéressante mais je regrette que la première moitié du livre soit un peu brouillonne surtout qu’elle correspond à la jeunesse des personnages principaux qui est essentiellement consacrée à des querelles incessantes et à leur oisiveté. La dernière partie est la plus intéressante car le Prince apporte une touche sombre et sanglante à l’histoire. Le reste sera très passionnant à suivre car la jolie petite vie des personnages va éclater en milles morceaux…

Note / 10 : 6,5

Publicités

6 commentaires sur « Récits du Demi-Loup de Chloé CHEVALIER | Tome 1 »

  1. C’est vrai qu’il est parfois difficile de reconnaitre le style du narrateur (et donc son identité) car les personnages se confondent. Après, cela ne m’a pas choquée étant donné que les cinq filles/jeunes femmes vivent en permanence ensemble. En tout cas, j’attends la suite avec impatience car j’ai beaucoup apprécié cette histoire 🙂

    J'aime

    1. Ça ne m’a pas choqué non plus, ça m’a juste gêné dans la découverte des personnages car quand elles vieillissent elles ont quand même des vies vachement différentes, tout comme leurs caractères donc ça devient plus facile de les différencier…
      Je pense que j’aurais fait autrement que les « écussons », le nom du personnage et son « rôle » suffisant amplement pour moi.
      Mais tu as raison l’histoire est très intéressante et je suis curieuse pour la suite 🙂

      J'aime

      1. Figures-toi que cette histoire d’écussons m’a interloquée… Je suis donc allée vérifier mon epub, je ne les ai pas (et ils ne sont nulle part mentionnés)

        J'aime

  2. Etonnamment, ton avis me conforte dans l’idée d’essayer ce livre (que j’avais aussi repéré chez Black, mais aussi sur plein d’autres blogs en ce moment (notamment celui d’AcrO !)

    J'aime

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s