Réseau(x) de Vincent VILLEMINOT | Tomes 1&2

Résultat de recherche d'images pour "réseaux de villeminot"

4ème de couverture :

Sur les réseaux, tout le monde pense connaître tout le monde. Tout le monde aime, surveille, espionne tout le monde. Mais désormais, une guerre est déclenchée, sur le web et dans le monde réel. Et Sixie, 15 ans, est l’enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants…

Mon avis :

Je vais être sincère, les premières pages m’ont donné tout de suite envie de refermer le livre. Je n’étais peut-être pas prête? Peut-être trop fatiguée pour entamer une lecture de ce genre maintenant? Je ne sais pas mais les premières lignes m’ont vite données envie de lire autre chose. Cette impression a été très pressante mais j’ai insisté quand même et du coup j’ai laissé une dernière chance à ce bouquin. Et j’ai bien fait!

L’histoire n’est pas commune et la place que prennent les réseaux sociaux est très forte. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu un thriller en sachant que le dernier avait été une réelle déception cela ne présageait rien de bon pour ce genre. Pourtant ce fut avec intérêt que j’ai lu cette histoire, dès qu’elle m’a happée je n’ai pu m’en détacher. C’est un véritable Thriller que l’auteur nous sert, haletant, passionnant et parfois déroutant. Jusqu’aux derniers chapitres je n’aurais pas pu prévoir ce qu’il allait se passer. Bon, deux histoires sont parallèle avec pour mêmes personnages principaux donc j’avoue que parfois c’est dur de passer d’une action à une autre mais je pense que sans ça cela aurait été trop prévisible et linéaire.

Les personnages sont nombreux et il est difficile de tous les placer dès les premiers instants. Ils utilisent soit leurs pseudos soit leurs vrais noms, par exemple avec Cézar j’ai eu énormément de mal à comprendre qu’il était également Nada#1. Sinon, ils sont tous d’âges assez différents avec des personnalités tout aussi éloignées. L’héroïne principale étant Sixie (sixtine ou encore Sixiedreamy), on voit assez bien le côté jeunesse à travers elle, je ne me suis pas vraiment attachée à elle, je l’ai plutôt vue comme une victime collatérale. Théo est un des personnages que j’ai préféré, il nous apparaît sous plusieurs angles et je n’ai jamais réussi à le cerner réellement et même dans les dernières lignes je ne sais toujours pas qui il est réellement. Le commissaire Fanelli est lui aussi très présent et même s’il m’a exaspéré à plusieurs reprises c’est un personnage fort et charismatique. Celui en qui j’ai cru le moins c’est malheureusement Cézar. il m’a fait penser à un mickael vendetta du futur, ou du présent, j’en sais rien mais il m’a semblé tout en apparence et malgré son génie j’aurais préféré qu’un personnage plus charmant soit à sa place.

Le tout forme quelque chose de très oppressant, prenant et haletant. Jusqu’au bout je ne savais pas ce que deviendrait les personnages et quand tout s’est éclairé j’ai compris le génie derrière tout ça. Bien sur, les réseaux ont une part importante dans ce génie, cela nous montre qu’il ne faut pas croire tout ce que l’on voit, qu’il faut garder ses propres opinions et les revendiquer. Dans cette histoire, beaucoup sont des moutons de la folie de Cézar et franchement ça fait peur. Mais ne somme nous pas les moutons de ces réseaux que l’on utilise jour après jour? Pour moi, Cézar ne représente pas seulement les personnes derrière leurs ordis mais aussi les réseaux eux-mêmes et le fait qu’au final nous sommes seuls derrière leurs écrans.

Au final, l’auteur en nous servant un très bon thriller nous offre aussi sa vision du monde virtuel et peut-être son proche avenir et ses déviances futures. Ces personnages sont intéressants même si certains font pâles figure à côté d’autres. Le tout donne une bonne histoire même si au départ on peut avoir du mal à y entrer.


Couverture Réseau(x), tome 2

4ème de couverture :

Sur les réseaux, tout le monde pensait connaître Nada#1. Tout le monde suivait, espionnait, redoutait Nada#1. Aujourd’hui, son Altesse Anarchiste Sérénissime est en prison et l’Armée des Clowns noirs est sans tête. Les polices européennes vont-elles enfin pouvoir respirer? Rien n’est moins sur : un mystérieux Nada#2 fait son apparition et annonce un chaos d’un genre nouveau…

 

Mon avis :

Je n’irai pas par quatre chemins, je suis assez déçue. Après ce n’est pas une grosse déception non plus mais je m’attendais à quelque chose de plus.

Dans ce tome j’ai trouvé qu’on suivait beaucoup trop l’ancienne inspectrice Alice KOWAKS, ce n’est pas que je n’apprécie pas le personnage, car au contraire, j’aime sa façon de penser et de faire surtout vers la fin (comprendrons ceux qui l’ont lu). Je ne sais pas le fait de passer du côté des « flics » m’a assez perturbée car dans le 1er tome on suit surtout Sixie et Théo. Dans ce tome (je vous préviens tout de suite) il faudra s’attendre à quelques apparitions surtout pour Sixie, bah oui, elle fait une cure de sommeil… Non franchement, j’ai eu du mal… La Folie de Nada#1 m’a, elle aussi, manquée ; même si les moments où l’on suit Alice en Prison pour ses rencontres avec Cézar m’ont beaucoup, beaucoup, plu et j’aurais aimé en avoir plus, d’ailleurs.

Au niveau de l’action, mon avis sera assez similaire, j’ai trouvé qu’il n’y en avait pas assez voire trop peu. Après les choix de Nada#2 explique cela, c’est sur que comparé au tome 1 faut pas s’attendre à une explosion d’action en veut tu en voilà. Après, j’avoue que j’ai particulièrement apprécié l’enquête d’Alice, ses relations, ses pistes et surtout le final où les méchants sont démasqués et où vraiment j’ai été surprise, car oui c’est quand même le principal, que l’auteur me surprenne avec ses révélations.

C’est vrai que je trouve ça dommage, j’ai vraiment été jusqu’au bout afin de savoir d’où provenait la machination et le suspens dure jusqu’à la fin mais le fait qu’on ne voit plus Sixie et Théo m’a chagriné (peut-être est-ce mon côté midinette?) mais réellement il m’a manqué cette relation et l’action qui va avec. Je vais même rajouter que l’épilogue aurait pu être évité. J’aurais bien vu le tome s’arrêter avec Cézar et sa petite danse sur la place. Oui j’aurais même été satisfaite de cette fin.

Alors bon, oui, c’est un bilan assez triste, mi-figue mi-raisin, mais j’en tire quand même quelques bons souvenirs surtout pour les révélations et la folie de Cézar. Mais aussi l’auteur, que j’ai rencontré et qui est très sympa.

 

Publicités

2 commentaires sur « Réseau(x) de Vincent VILLEMINOT | Tomes 1&2 »

  1. Bonjour !
    Je découvre ton blog et je me permets de laisser un commentaire.
    J’hésitais vraiment à acheter cette suite, mais puisque tu t’en dis déçue, je ne vais pas le faire, bien que j’ai vraiment beaucoup aimé le premier tome.
    Bye et à bientôt !

    J'aime

    1. Coucou ! Et bien bienvenue ! Si tu as beaucoup aimé le 1er tome peut être devrais tu essayer quand même mais emprunte le au cas ou comme ça au moins tu ne regretteras pas de l’avoir acheté ^^ merci pour ton commentaire, j’espère te revoir par ici 🙂 à bientôt !

      J'aime

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s