Qui a dit que je ne parlais pas de moi ???

Hello Hello !

Aujourd’hui est un jour spécial, aujourd’hui nous sommes le Ray’s Day, un jour où on fête le livre, les auteurs et les lecteurs ! Alors pour marquer le coup et parce que je trouvais que ce genre d’article était inexistant dans mon blog : je vais vous parler de moi ! Alors, non je ne veux pas dire par là qu’il faut me fêter moi hein ! Simplement que c’est une bonne façon de vous parler de ma passion, de mon expérience de petite lectrice à blogueuse littéraire !

Au début j’étais une enfant (normal vous me direz). Au début, je lisais surtout des BD, plus précisément des « Astérix et Obélix », mon père achetait toutes les BD dès leurs sorties, j’en ai pas beaucoup (car j’en ai revendu entre temps) mais j’ai gardé celles que je préférais. Puis, j’ai lu des Tom-Tom et Nana, des bouquins pour enfants etc… Mais ensuite, je pense comme beaucoup de personnes de ma Génération (90) j’ai lu des Chair de Poule ! Je n’en ai plus aucun d’ailleurs et ça me rend un peu triste car j’en avais une sacrée collection (ou alors ma soeur les a encore ?). Je peux même dire que je les avais presque tous, les plus anciens, les 1ères sorties etc… J’adorais littéralement ! Puis, je me suis lassée. Ma véritable révélation en matière de lecture a été tout d’abord pour les Romans d’Agatha Christie, ma mère en avait une sacrée collection, mais il y avait aussi autre chose et rare sont ceux qui le savent (les coupines vont rire) mais ma mère adorait les romans à l’eau de rose et j’ai lu toute sa collection. Vous savez les vieux harlequins ? Et bien oui, j’avoue c’est ceux-là ! *shameonme* Mais je m’en fichais car c’était plus la lecture qui me passionnait ! Je dévorai littéralement. Je ne pouvais plus m’arrêter. Jusqu’à mon adolescence j’ai lu comme une folle.

Puis, j’ai été adolescente… Et les aléas qui vont avec, du coup, j’ai arrêté de lire. Plus rien du tout… Après, j’ai eu vraiment une enfance merveilleuse, je pense que tous les enfants devraient avoir cette enfance, je vivais en HLM, où avant c’étaient surtout les familles ouvrières qui y habitaient. Il y avait pleins d’enfants, on pouvait sortir très tard le soir, on avait une forêt juste à côté où je passais la majeure partie de mon temps. Il faut dire que j’étais un garçon manqué… J’aimais les cabanes, les bagarres, les garçons, je jouais au foot et je regardais tous les matchs à la tv possible même si j’y comprenais pas grand chose et surtout surtout je jouais à la voiture dans les graviers ! On pouvait y passer des heures et on faisait des circuits entiers dans les cailloux et la terre ! Ma mère hurlait XD Non franchement, mon enfance n’est faite que de merveilleux souvenirs de joies, de paix et de rires.

Mais oui, il faut revenir à la réalité, j’y reviens, je suis devenue adolescente et … J’ai déménagé… Oui, ça a été très difficile car ça correspondait justement à mon entrée au collège… Je n’aime pas parler de ces années mais j’essaie d’en garder les meilleurs souvenirs, j’ai connu la vraie amitié, celle qu’on rêve de rencontrer, comme on dit son « âme soeur » féminine… Un peu comme Mérédith et Cristina dans Grey’s Anatomy… Et je l’ai perdu… Je pense que je ne me remettrais jamais totalement de cette perte car cette amitié a été forte, intense mais aussi très courte… Je garde les lettres de cette amie perdue précieusement dans un classeur où elles sont protégées dans des pochettes plastique… Depuis, j’ai rarement eu une si belle amitié et je reste traumatisée par toutes les autres amitiés qui m’ont brisé car on peut dire que je suis assez maudite à ce niveau, je finis assez souvent déçue. J’ai aussi rencontré mon amoureux (nous ne sommes pas ensemble depuis le collège, si vous arrivez à tenir vous aurez la suite plus loin ^^), c’est le 1er garçon que j’ai embrassé sur la bouche (et c’était une catastrophe). Le collège m’a fortifié mais aussi rendue méfiante, hargneuse et rancunière. Je sais malheureusement ce que s’est d’être attendue dans les WC pour se faire bousculer et insulter… Je sais ce que c’est d’avoir une mauvaise réputation (et elle m’a suivie longtemps…), je sais ce que c’est de se retrouver seule dans la cour, d’être évitée et de devoir faire la manche pour ne plus être seule… Je sais ce que c’est d’avoir la boule au ventre avant d’aller à l’école… Je ne souhaite ça à personne… Non, même pas à ces personnes qui m’ont fait subir ça… Du coup, vous comprenez mieux pourquoi ma passion a disparu pendant cette période.

Puis, j’ai été au lycée ! Et là, j’ai redécouvert le monde de la lecture, grâce à une classe de fille assez branchée la dessus. Et surtout à plusieurs filles dont une qui est toujours présente à mes côtés depuis bientôt 10 ans <3. Quand on y repense ça me foutrait presque la larme à l’oeil tiens ! Le temps passe tellement vite… J’ai redécouvert le monde extérieur et me suis rouverte aux autres, je me suis redécouverte également… Je suis passée par plusieurs stades avant d’arriver à cela… A mon arrivée au lycée, j’étais enfermée dans une relation amoureuse très douloureuse, faite de larmes, de frustration, de passion et de violences… A 15 ans connaître la violence (pas forcément physique, ici c’était surtout mental), la dévalorisation totale, le dénigrement et le rabaissement, c’est dur… Le lycée m’a permis de me rendre compte de ce que je vivais et même si c’est lui qui est parti et que je suis passée par une légère période de dépression, j’ai réussi à remonter la pente… Surtout grâce à quelqu’un… Cela fera 9 ans le 28 août, je veux parler de mon chéri actuel, mon doudou (y repenser, ça fait toujours aussi mal et c’est toujours aussi bouleversant, c’est une part sombre de ma vie dont je n’aime vraiment mais vraiment pas parler…). Je vous la passerais rapidement… Je me suis donc remise à « vivre » auprès de mes copines et de mon chéri. Ma passion a donc repris. J’ai eu Mon BEP Secrétariat.

Et là, je suis parti dans un autre lycée pour passer mon bac STG. J’ai été interne pendant 1 an, ma passion a vraiment repris ici, je passais toutes mes soirées devant un bouquin et parfois même en permanence. Mes week-end étaient dédiés à mes amis et chéri donc la semaine ça comptait beaucoup ces moments de lecture. J’ai un peu perdu de vue mes amies du lycée d’avant pendant un petit temps mais après c’est revenu en mieux, idem pour là je passerais rapidement là-dessus car c’est un sujet qui me fâche toujours un peu 🙂 Les années ont passées et j’ai eu mon BAC, j’ai continué à lire, lire, lire, lire… Je suis allée en BTS, et là, je me souviens de lire sans arrêt, dès qu’il y avait une pause je sortais mon bouquin… Les filles avec qui j’étais ne me ressemblait pas vraiment et cette période du BTS et toute aussi dure car c’est là où mes parents se sont séparés et l’année d’après ma maman est tombée malade… J’étais très « absente » que ce soit en cours qu’ailleurs, je me réfugiais dans la lecture… J’ai quand même eu mon BTS, enfin on me l’a donné surtout. XD

A partir de là, j’ai travaillé comme surveillante dans un lycée polyvalent essentiellement composé de garçon 😉 une très belle expérience de 2 ans et demi où j’ai appris beaucoup de choses sur moi, sur la vie et sur le monde de l’éducation. Mon taf étant assez sympa je pouvais lire sans problème. Je ne sais plus vraiment quand j’ai ouvert mon 1er blog, je crois que c’était à ce moment… C’est vraiment flou. Mais ce qui est sur c’est que c’est là où je me suis ouverte au monde des lecteurs, que je me suis rendue compte qu’ailleurs des gens lisaient la même chose que moi et qu’on pouvait partager ! Ça a été un grand chamboulement dans ma vie ! Mais aussi un grand bonheur, car j’ai rencontré des gens, parlé, parlé et encore parlé pendant des heures. Fais des swaps à gogo, j’ai partagé mes avis et mes passions. C’était formidable ! Puis j’ai fais ma première sortie de lecteurs : Aux imaginales, il y a 4 ans ! Là où j’ai rencontré des filles qui allaient définitivement faire partie de ma vie mais je m’en rendais pas encore compte. Et tout le reste s’est enchaîné comme si tout cela était normal. Bon au début, je suivais surtout Harmony (ma super meilleure coupine depuis 10 ans ❤) car je ne savais pas vraiment comment être avec ces filles (dixit mes relations amicales passées). J’ai donc mis beaucoup de temps à me dévoiler et à m’ouvrir à elle car j’avais très peur qu’elles disparaissent au bout de quelque temps… Et comme je ne veux plus vraiment souffrir…

A présent, j’ai un super emploi, je suis secrétaire dans le milieu du social et plus précisément de la tutelle, tout va pour le mieux car j’ai carrément tatoué ma passion sur la peau (image de profil sur fb ou encore youtube), mon blog prend sa petite ampleur, j’ai changé pas mal de plateforme mais je suis bien accroché à WordPress 😉 Et mon petit monde livresque prend un nouvel envol avec les vidéos… J’ai encore un peu d’hésitation avec ce mode de partage mais les coupines m’encouragent et me donnent la force et l’envie de continuer 🙂 On s’entraide et on s’encourage mutuellement en fait 🙂

Pourtant, ce n’est pas facile tous les jours de tenir cette passion quotidiennement pour moi comme pour ceux qui apprécient mes avis et mes vidéos… Mon travail prend la plupart de mon temps car il est à 90 km de chez moi, je fais 4h de transport par jour et le peu de temps qu’il me reste le soir je le passe avec mon chéri… J’ai dû faire quelques concessions. Les week-end sont précieux et parfois difficile quand je dois suivre les copines et que la fatigue me rappelle à l’ordre et me rend grognonne :/ Je tiens pourtant à continuer à avoir une vie à peu près similaire à avant donc je tiens le coup… Mon corps peut-être aura-t-il plus de mal… J’ai subi une thyroïdectomie (ablation de la thyroïde) au mois de juillet… Pour le moment, j’ai beaucoup de mal pas au niveau de la douleur mais surtout pour le fait que je dois prendre un médicament tous les jours toute ma vie… Le dosage est très irrégulier pour le moment et mon comportement change chaque jour, un peu comme si j’étais bi-polaire… Je peux passer de la joie extrême, surexcitation et limite folie lol à la limite de la dépression, avoir une boule au ventre et envie de pleurer toute la journée et de gros coups de fatigue… C’est assez difficile mais je m’accroche…

En tout cas, je vais continuer mon blog encore trèèèès longtemps, je vais continuer les vidéos (pour le longtemps je suis moins sure lol) et je vais continuer les sorties livresques pour voir les coupines !

Voilà ! J’espère ne pas vous avoir ennuyée ! J’ai essayé de vous en dire assez mais pas trop non plus (faut garder la part de mystère lol) et que vous avez découvert quelques trucs croustillants mdr !

Sachez qu’avec ma Chère Harmony on vous a réservé une petite surprise pour nous connaître un peu plus :

Publicités

3 commentaires sur « Qui a dit que je ne parlais pas de moi ??? »

  1. La voilà la raison de cette cicatrice. J’espère qu’ils vont te trouver le bon dosage rapidement.
    Un bel article sur ce que représente la lecture pour toi, très touchant.

    J'aime

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s