Côté Face d’Anne DENIER | Tome 1

Couverture Côté Face, tome 1

4ème de couverture : 

J’étais en retard et si ce n’avait pas été le cas jamais je n’aurais pris ce tram et jamais je ne l’aurais rencontré. Lui. Celui qui allait détruire ma vie en réveillant une mémoire qui sommeillait en moi et dont j’ignorais l’existence. Un autre côté de moi-même. « Te séduire, t’emmener, te torturer, te violer et t’assassiner. » J’avais une vie…

Mon avis :

J’ai lu ce bouquin en version Ebook et j’en suis ravie car du coup je l’ai payé très peu comparé au livre papier. Heureusement car je n’ai pas aimé ce livre. Je l’ai même abandonné à 150 pages et des poussières…

Pourquoi je n’ai pas aimé cette histoire : tout d’abord, je ne sais pas, dès le départ, j’ai eu un problème avec la façon de narrer de l’héroïne principale. Un peu beaucoup (trop) jeunesse, enfin je me comprends je veux dire par là que l’héroïne ne m’a pas enchanté avec son langage et sa façon d’être. Il y a aussi le fait que l’on ne sait pas qui sait ! Zut, moi j’aime bien connaître les personnages, leurs noms, leurs personnalités, ce qui fait d’eux des humains presque semblable à nous quoi. Non, l’auteur ne nous donnera rien là dessus à part des noms d’ancêtres complètement sortis de leur univers. S’il n’y avait que le langage, non, c’est toute la façon d’être de l’héroïne, ses pensées sont brouillonnes, les actions et les flash-back le sont tout autant. Je n’ai pas pu passer outre cet état de fait. En plus, sur un ebook ce n’est pas facile, on ne peut pas revenir en arrière pour mieux comprendre, non, là tu subis si tu ne comprends pas. Les impressions se mélangent, les actions et les discussions sont entrecoupées de trois petits points donnés par ci par là en overdose (oui je sais ce ne sont que des détails mais bon).

Malheureusement, l’action ne m’a rien apporté de plus. Un mec qui se fait passer pour un autre (ou je n’ai rien compris ?), une fille qui tombe dans les escaliers et devient amnésique (euh ok la chute a du être violente), qui se fait courser dans les rues de la ville et qui se fait poignarder sans vouloir aller à la police (ni à l’hôpital ça tombe bien quand même que le père soit médecin) (ok……..). Non c’est vraiment le tout que je n’ai pas aimé. Je ne vois rien de bien, rien qui aurait pu rattraper la catastrophe qui allait arriver. Non, j’en ressors avec une impression brouillonne, floue, périssable et juste frustrante. Je ne veux pas être trop méchante mais j’ai comme cette impression de travail non fini. Alors peut-être que je me trompe du tout au tout et que c’était l’effet recherché car en plus quand je vois les avis sur Livraddict je me demande si l’héroïne ne m’a pas rendu complètement folle moi aussi…

Alors vous vous en doutez, j’ai abandonné assez rapidement. J’ai honte, je déteste arrêter un bouquin car c’est comme si je ne lui donnais pas sa chance, que je laissais tomber l’auteur et vu que je me connais je ne lirais plus rien d’elle. C’est difficile d’écrire aussi une chronique négative même si je pense avoir assez bien expliqué le pourquoi du comment. Oui c’est dur mais je me suis toujours promise de donner mon avis brut et sans fioritures, un avis réel que je partage malgré tout et ce même si ça décourage d’autres personnes de lire ce livre et même si pour ce cas l’avis n’est que sur quelques pages du livre et non dans sa globalité.

Publicités

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s