Nos étoiles contraires de John GREEN

https://i0.wp.com/www.livraddict.com/covers/88/88341/couv73822958.jpgTitre : Nos étoiles contraires

Auteur : John GREEN

Éditions : Nathan

Genre : Jeunesse

 

Je tiens à remercier les Editions Nathan pour la lecture de ce livre.

 

Mon avis :

 

Je ne m’attendais pas à ça en lisant ce livre. Des histoires sur des personnes atteintes d’un cancer, j’en ai lu quelques uns et même si elles m’ont touchées je n’ai jamais ressenti autant d’émotions que dans ce livre. Comment peut-on être à la fois entrain de rire, pleurer,sourire et avoir un noeud dans le ventre en même temps? C’est le paradoxe que nous offre John GREEN.

 

Augustus et Hazel sont des personnages captivants, ravagés par leurs sentiments mais aussi par leur santé. Ils gardent quand même un semblant de vie normale et vont nous transporter dans une douce histoire d’amour. Leurs répliques sont génialissimes et j’ai parfois eu l’impression de les voir réellement tout comme j’ai pu oublier leur maladie.

 

Je ne me suis pas ennuyée un seul instant et même si insérer de l’humour dans une histoire à la base tragique était risqué, c’est plutôt réussi. Les sentiments sont cinglants et troublants de vérité. (Spoil!) Surtout lors de la mort de Gus quand Hazel lit tous les messages de soutien laissé à la famille. Tout le monde écrit des choses sur lui alors que cela faisait des mois qu’ils ne l’avaient pas vu et qui ne reflètent plus la réalité.

 

Même si je ne pense pas que cela puisse choquer, je me suis surtout reconnue dans les proches des malades. L’angoisse permanente de se demander si on va perdre quelqu’un qu’on aime est terrible et quand Hazel se décrit comme une grenade prête à être dégoupillée je suis tout à fait d’accord avec elle. On ne peut s’empêcher d’être touché par la mort d’un proche.

 

Ce livre est aussi une grenade car malgré l’humour léger, la tragédie reste quand même très présente et les dernières pages sont insoutenables et m’ont prises au ventre.

 

En bref, malgré le thème du cancer, de la mort pesant sur nos personnages et de l’humour présent à chaque page, ce livre est captivant et poignant. Le paradoxe de son histoire nous donne envie de continuer notre lecture même si on s’attend à ce qui va arriver à la fin. Les personnages même secondaires sont intéressant, notamment, l’auteur préféré d’Hazel. La richesse tout en légèreté de ce livre m’incite à vous le recommander.

 

Temps de lecture : 4 jours

 

Note / 10 : 8

 

 

 

Publicités

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s