Gaïa de Yannick MONGET

https://i1.wp.com/www.livraddict.com/covers/84/84876/couv55888713.jpg

4ème de couverture :

Et si un jour l’homme prédateur devenait la proie, à son tour menacée d’extinction ? 

Le monde sombre dans le chaos : un phénomène nouveau et inexpliqué affecte les écosystèmes du monde entier. Le comportement des animaux est bouleversé, les espèces végétales sont frappées d’impossibles mutations alors qu’une étrange épidémie se répand, qui pourrait causer la mort de millions de personnes. 
Au coeur de la forêt tropicale amazonienne, Alexandre Grant, P.-D.G. d’une société de biotechnologie américaine, rencontre Anne Cendras. La célèbre biologiste française est convaincue que ce cataclysme n’a rien à voir avec le réchauffement climatique, mais qu’il menace la survie de toute l’humanité. 
Aucun gouvernement ne sait comment enrayer ce phénomène et déjà le contact est rompu avec certaines régions du globe. Seuls quelques individus, que tout oppose en apparence, sont bien décidés à comprendre et à lutter?

Mon avis :

J’avais entendu parler de la sortie de ce livre d’anticipation basé principalement sur l’écologie etc… Écrit par un homme plutôt connu dans ce monde écologique. Pour ma part je ne le connaissais pas mais j’ai fait quelques recherches afin d’en apprendre plus sur l’auteur de ce livre qui m’aura somme toute tenu en haleine du début à la fin.

J’ai été tout de suite intriguée, de part la personnalité de l’auteur mais aussi par la couverture et la pub faite pour ce livre. Grâce à la promo sur les livres numériques j’ai pus le découvrir. Je ne suis pas déçue, loin de là, mais le fait de l’avoir en numérique me plaît beaucoup plus que de l’avoir en papier chez moi. Déjà pour le fait que c’est plus « écologique » (en référence avec la base du livre) mais aussi parce qu’en fin de compte il n’aurait pas servi à grand chose que je paie autant pour que je ne le lise qu’une seule fois…

J’ai aimé cette lecture, du début à la fin, tout d’abord pour ces personnages et ensuite pour l’histoire. Le personnage de Grant, patron d’une grande entreprise m’a fait penser à tous les préjugés que l’on peut avoir sur ce genre de personnes… Peu regardante sur l’économie et voulant faire du profit à tout prix. Au départ Grant leur correspond mais au fur et à mesure on va découvrir un nouveau visage de ce personnage qui au final se révèle pleins de surprises. La seule chose que j’ai trouvé étrange voir trop énorme face à l’histoire c’est que comme par hasard les groupes de survivants ne soient composés que de chercheurs, militaires, pilotes, pompiers etc… Pas beaucoup de vrais civils dans cette histoire à part le petit Tiago qui n’a pas un grand rôle dans celle-ci.

L’histoire est vraiment passionnante, on se pose des questions tout comme les protagonistes, on échafaude des hypothèses à partir de rien et on extrapole. Gaïa est-elle un mythe ou une véritable entité? C’est la question dominante. On arrive à avoir un semblant de réponses dans les derniers chapitres du livre et cette réponse et un peu étonnante et voire grossie face au reste de l’histoire. Je ne suis pas déçue car c’est une surprise, je ne m’attendais pas à ce genre de fin mais je ne pensais pas non plus que ce serait si « gros ». Ce livre ne laisse pas vraiment indemne à la fermeture de ce livre pourtant est-ce que le fait de réfléchir sur nos comportements nous fera changer notre façon de vivre? Je ne pense pas. Cela aura un impact très minime sur la population de lecteurs. L’auteur nous met en garde sur nos habitudes mais en fait-il de même chez lui? C’est cette question que je me pose. Moi je l’avoue je ne changerais rien pas parce que je n’ai pas envie mais par pure flemme et je l’avoue. Cela ne m’empêche pas d’aimer la nature, les animaux et de profiter d’un cadre naturel parfait autour de chez moi. 

En bref, ce livre pose des bases de questions qui sont générales mais se termine sur de la fiction. Ainsi, on peut vraiment se demander si cela peut arriver ou pas? J’ai ressenti une animosité de la part de l’auteur mais je n’ai pas réussi à dire vers qui elle était dirigée. En tout cas, j’ai lu ce livre avec passion et envie et je le conseille vivement que ce soit pour sa base véridique que pour le final totalement science-fiction.

 Note / 10 : 8

Publicités

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s