La pucelle et le démon de Bénédicte TAFFIN

https://i2.wp.com/www.livraddict.com/covers/78/78930/couv11291773.jpgTitre : La pucelle et le démon

Auteur : Bénédicte TAFFIN

Editions : Asgard

Genre : Fantasy

 

Je tiens tout d’abord à remercier Bookenstock de m’avoir permis de lire ce livre ebook, à l’occasion du mois de (lien ici). J’ai hâte de poser mes questions à l’auteur à l’occasion de son passage sur le blog.

 

4ème de couverture :

 

Le mercenaire Sidoine de Valzan est chargé d'escorter la prophétesse Jehanne. La jeune femme prétend pouvoir remettre le Dauphin sur le trône et rétablir la paix dans le royaume. Mais à son arrivée, Sidoine découvre qu'elle a été assassinée par des démons. Il lui faut absolument trouver une femme pour sauver le royaume, mais qui ? Il ne connaît personne en ces terres étrangères. Personne, hormis la prostituée avec laquelle il a passé la nuit précédente : Oriane. Oriane? Jehanne? qui verra la différence ?

 

Mon avis :

 

Après les nombreux coup de coeur pour ce livre, j’ai eu l’occasion de pouvoir me lancer grâce au partenariat avec bookenstock et découvrir aussi, mon kobo en situation réelle.

 

Pourtant ce n’est pas un coup de coeur mais une belle découverte. J’ai été happée par l’univers basé sur des faits réels (expliqués par l’auteur à la fin du livre). Je n’avais pas fait le lien avec un personnage historique pourtant connue de tous, honte à moi. Cette découverte m’a quand même subjuguée et les explications finales ont sublimées mon impression à la fin de ma lecture.

 

Les personnages sont bien travaillés, complexes et attachant sans y être vraiment. J’ai beaucoup plus apprécié Sidoine, par exemple, qu’Oriane. Malgré que l’horrible caractère de la Hire et son langage de voyou, je l’ai trouvé fort, charismatique, audacieux et d’un autre côté tendre, amoureux et sympathique. Le fait qu’il soit possédé creuse le fossé entre les multiples facettes de son caractère si éloignés les uns des autres.

 

Au contraire j’ai trouvé Oriane insupportable, exaspérante, imbus d’elle-même et vulgaire. Elle mérite vraiment pas le sort que lui donne l’auteur. L’amour/haine qui va lier ces deux personnages est complexe et très loin des histoires d’amour à l’eau de rose que l’on peut rencontrer dans d’autres ouvrages. On ne sait jamais sur quel pied danser avec ces deux là. 

 

Le style de l’auteur est plutôt étonnant pour une femme. J’ai souvent oublié le sexe de l’auteur tellement le style est dur et très masculin. Ce livre convient et aux femmes et aux hommes. Cela change des livres masculin écrit par des hommes car on retrouve ici aussi des scènes plutôt dures et sanglantes, un langage familier et une action très présente. L’univers est présent et dense, on n’en perd pas une miette et il n’y a que très peu de temps morts. Comme quoi ce genre d’histoire n’est pas destiné qu’aux auteurs masculins et à mon avis c’est tant mieux.

 

Au final, j’ai bien aimé. Je le recommande surtout pour sa base historique qu’on nous dévoile que dans les dernières pages. De plus, mon kobo s’est révélé bien sympa et pratique. J’ai hâte de lire d’autres ebooks sur ce support.

 

Temps de lecture : 5 jours

 

Note / 10 : 9

Publicités

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s