Les lames du cardinal, intégrale de Pierre PEVEL

https://i1.wp.com/www.livraddict.com/covers/51/51851/couv70430589.jpg

 

4ème de couverture :

 

Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humain et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire dans les plus grandes cours royales d’Europe.
Pour déjouer leurs complots, Richelieu dispose d’une compagnie d’aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d’élégance et d’astuce. Des hommes et une femme aux talents exceptionnels, prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal !

 

Mon avis

 

Cet avis sera découpé en trois afin de donner un avis par tome. Ce livre étant assez épais j’ai préféré le lire en plusieurs fois et donc donner plusieurs avis afin de vous montrer au mieux l’évolution de ma lecture.

Premier tome : Les lames du Cardinal

Il était temps que je découvre ces fameuses lames du cardinal. Je suis donc entrée avec curiosité dans l’univers de M. PEVEL. 

Tout d’abord, j’ai eu beaucoup de mal à reconnaître et placer les personnages dans leurs contextes respectifs, au début. Trop de noms et le rythme haletant des chapitres ne m’a pas vraiment aidé à me poser quelques secondes pour faire le point. Par la suite, cela s’est amélioré, j’ai pu apprécier, alors, dans son ensemble, l’histoire.

J’ai bien accroché à l’époque où se déroule l’action. Pouvoir découvrir le vieux Paris est un vrai plaisir. J’ai aimé, aussi, la magie qui donnait une ambiance mystérieuse mais ce que j’ai surtout apprécié ce sont les intrigues! C’est mon petit péché mignon dans les livres fantasy, si vous ne le saviez pas encore! En tout cas, elles sont rondement menées et le final m’a surprise. Le livre a eu donc toutes les chances de me plaire. Ce qui a été le cas.

Cependant, oui il y a un petit bémol a tout ça, j’ai regretté l’absence trop voyante des dragons et j’ai été un peu déçu. Je pensais en entendre un peu plus parler ou même qu’il y aurait quelques apparitions surprenantes mais en fait pas vraiment. J’espère que ça ira mieux pour les suites même si la fin du premier tome le laisse présager. 

Au final, c’était une bonne découverte. Il y a de nombreux personnages mais malgré le fait que j’ai été un peu perdue au début ne m’a pas empêché de profiter des autres moments agréables de l’histoire. La plume de M. PEVEL m’a enchanté et j’ai hâte de replonger dans la suite de cette histoire.

 

Note / 10 : 8,5

 


 

2ème tome : L’alchimiste des ombres

 

J’ai été un peu déçue de ce second tome. Je ne m’attendais pas vraiment à ça. Le début m’a bien emballée, je me suis dis « ça y es les dragons, les vrais, entrent en jeu ». Et en fait, non…

Bref, c’est souvent que le tome 2 est transitoire, ici il n’y a pas beaucoup d’actions, plutôt des complots, mais vous allez me dire que j’aime bien quand il y en a, oui mais là ils sont intéressant mais sans plus. Il n’y a pas vraiment de suspens même si je ne m’attendais pas à ce genre de complots, mais bon, au final c’est décevant comme trahison, car ce n’en est pas vraiment une…

Les lames sont toujours présentes, pourtant je n’ai pas vraiment eu l’impression de les suivre, elles sont disloquées en plusieurs individus qui font des missions solo, donc, on suit un à un les membres mais c’est rare de les retrouver tous ensemble unis contre le même ennemi. Laincourt, révèle beaucoup plus d’atouts dans sa manche et finira par intégrer les lames. C’est le personnage qui m’a le plus intéressé durant cette lecture. Leprat, Agnès ou les autres me sont apparus un peu transparent et c’est dommage.

Sinon comme je l’ai dit, l’histoire n’a rien d’extraordinaire mais j’ai quand même hâte de savoir la suite. Pourquoi? Parce que cette fin me laisse entrevoir qu’enfin les vrais dragons arrivent et vont mettre à mal nos héros. J’espère ne pas être déçue une seconde fois. 

Au final, rien de transcendants, une histoire intéressante mais un peu commune, qui ne sort pas de l’ordinaire et je trouve cela dommage car le plume de M.PEVEL est quand même intrigante et pleine d’imagination mais j’ai eu l’impression que M. PEVEL n’osait pas trop nous en dire afin que l’on puisse savoir plus de choses dans le troisième et dernier tome. 

 

 

Note / 10 : 6

 


 

Troisième tome : le dragon des Arcanes

 

Ça y es le dernier tome de cet intégrale est terminé. Je ne suis pas déçue par cette fin même si je pense que beaucoup de passages auraient pu être évité et ainsi on aurait pus ne lire qu’un seul et unique tome. Mais bon, j’ai quand même trouvé ce dernier tome très court et en tout cas plus intéressant que le deuxième tome.

L’histoire continue pour les Lames et dans ce tome, l’auteur ne va pas les laisser faire leurs petites affaires tranquillement. Les lames vont souffrir et perdre beaucoup de leurs amis. Au final, ce n’est pas forcément un happy end mais une fin qui me laisse bouche bée car on peut nous même décidés de la fin que l’on veut voir. Pour moi ce n’est pas vraiment une fin. La boucle n’est pas bouclée et ils restent d’autres aventures à vivre pour les Lames, même si elles sont séparées. 

Il y a de l’action dans ce final, beaucoup de batailles, de duels et de stratégies. Mais aussi une petite touche d’érotisme dans certains passages. On en avait pas dans les premiers tomes, et ici, M. PEVEL nous fait entrevoir une autre part de son écriture. Même si j’ai trouvé que ne pas en mettre en serait revenu au même ça laisse à la gente masculine quelques parts de fantasmes à lire… Pour moi, ça ne servait à rien et ça n’apporte rien à l’histoire mais bon… Sinon, on comprend pas mal de choses, mais pas plus que ça non plus, il n’y a pas de grandes révélations, ni de chamboulements. Non, l’histoire est centrée surtout sur les personnages et ce qu’ils vont vivre comme tourments.

Venons en, les lames sont moins nombreuses du fait de certains évènements, mais elles restent fortes et unies face à l’adversité. J’aurais bien voulu en savoir plus sur Agnès, car elle se révèle être un élément clé pour le final. C’est dommage, les personnages masculins prennent toute la place et ce n’est pas forcément mieux. Comme je le disais plus haut certains passages auraient pus être éviter. Comme les scènes érotiques ou encore les « aventures » secondaires de certains de nos héros. Cela coupait la rythmique de l’histoire mais aussi l’évolution de certains personnages.

Sinon, la trame de l’histoire est super captivante même si je n’ai pas tout compris et que les paragraphes coupé en maints petits chapitres m’ont plus embêtée qu’autre chose. Il y a quelques manques à l’histoire et c’est dommage car pour un final, c’est bien de finir sur une chose complète afin de ne pas laisser de blancs et de questionnements aux lecteurs, mais bon c’est une lecture plaisante quoique plus masculine que pour les autres tomes. Ce tome est quand même plus intéressant que le tome 2 mais pas autant que la découverte du premier.

Au final, une lecture plutôt mitigée, avec un réel plaisir pour le premier tome, une baisse de régime dans le second et quelques blancs dans le dernier. J’apprécie quand même la patte de M. PEVEL même si c’est plus tourné vers la gente masculine que féminine. Le personnage d’Agnès a manqué de plus de profondeurs et c’est le seul regret que je ressens à la fin de ma lecture. J’ai juste envie de découvrir la vie du masque de fer mais ça c’est une autre histoire!

 

 

Note / 10 : 7,5

 

Note moyenne du livre : 7

 

Publicités

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s