Quand souffle le vent du nord de Daniel GLATTAUER

Couverture Quand souffle le vent du nord

4ème de couverture :

Un homme et une femme. Ils ne se connaissent pas mais échangent des mails. Jusqu’à devenir accros. Jusqu’à ne plus pouvoir se passer l’un de l’autre, sans se rencontrer pour autant? Savoureuse et captivante, cette comédie de m?urs explore avec finesse et humour la naissance du sentiment amoureux.

Mon avis :

J’ai bien apprécié cette lecture. Ça passe tout seul et je me suis délectée de lire les mails de ces deux personnes! C’est un peu comme-ci je lisais les mails de personnes que je ne connais pas. C’est assez jouissif et marrant de suivre leur histoire!

L’histoire est assez originale, Emmi se trompe de correspondant et s’en suivra une amimour entre ces deux personnes. Ils ne pourront pus se passer l’un de l’autre. J’ai beaucoup aimé leurs échanges entre amitié et amour. Malheureusement, plusieurs petits points vont les dissocier. C’est ce qui va donner un peu de piquant à leurs échanges. J’ai bien aimé le personnage de Léo et je crois que je me serais moi aussi laisser séduire…

Bon, on ne peut pas dire que l’auteur à dû faire preuve de beaucoup d’imagination, les deux personnages n’ont pas des discussions passionnantes mais ce qui intéressant c’est tous les non-dit autour. Cette tension sexuelle qui s’immisce entre eux est rafraîchissante car elle est gentillette. Donc, à part créer cette ambiance autour des deux personnages, l’auteur n’a pas eu à chercher beaucoup, je pense.

Au final, J’ai hâte de savoir la suite car la fin me laisse pantoise ! Je veux savoir! Du coup j’ai déjà acheté la suite et je vais la commencer direct!


Couverture La Septième Vague

4ème de couverture :

Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l’unissait en esprit à Emmi. Elle reposait sur trois principes : pas de rencontres, pas desexe, pas d’avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d’amour où l’on ne connaît pas le visage de l’autre ? Où l’on rêve de tous les possibles ? Où les caresses sont interdites ? «Pourquoi veux-tu me rencontrer ?» demande Leo, inquiet. «Parce que je veux que tu en finisses avec l’idée que je veux en finir», répond Emmi, séductrice. Alors, dans ce roman virtuose qui joue avec les codes de l’amour courtois et les pièges de la communication moderne, la farandole continue, le charme agit, jusqu’au dernier mail?

Mon avis :

J’ai retrouvé très vite et avec plaisir Léo et Emmi. Cependant, cette suite et fin ne m’a pas autant charmé que le premier livre.

Léo revient de Boston et les échanges entre lui et Emmi reprennent de plus belle. Pourtant j’ai trouvé leurs échanges moins intéressants et mystérieux. Ils sont plus terre à terre. Leurs vies ont changé et les rôles se sont inversés mais cela ne donne aucun piment à leur relation. J’ai aimé dans le premier opus la tension sexuelle qui régnait entre les deux personnages mais là je l’ai trouvé moindre. A part vers la fin, mais il n’y a que vers là que cela devient intéressant.

L’auteur continue dans la même voie que le premier livre, l’échange de mails intensifs. Il n’y a encore une fois très peu d’imaginations. J’ai pris moins de plaisir a lire les mails comme une vraie curieuse. J’ai même eu la désagréable impression que se n’était au final pas si intéressant. Je pense qu’un seul livre aurait suffi. C’est dommage car j’ai trouvé trop de longueurs dans ce livre. Les choses mettent trop de temps à ce mettre en route.

Pourtant, je suis restée passionnée, je voulais savoir la fin de cette histoire. Quoique j’ai été un peu déçue. On se doute fortement de ce genre de fin mais moi j’aurais bien voulu quelque chose de plus exceptionnel, de plus fantastique… Bref, c’est un peu dommage.

Au final, je pense qu’on se lasse de cette lecture. Le premier livre nous intrigue et nous passionne mais quand on ouvre le second on a comme cette impression de manque. Il manque quelque chose de plus palpitant. C’est dommage même si je persiste à croire que tout le monde peut écrire ce genre d’histoires même si c’est assez rare d’en trouver.

Publicités

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s