Crime à l’heure du Tay de John-Erich NIELSEN

Couverture Crime à l'heure du Tay

Merci aux Edtions Head Over Hills de m’avoir permis de lire ce roman ^^

4ème de couverture

Le 28 décembre 1879, peu après dix-sept heures, le pont enjambant le Firth of Tay s’effondra, précipitant dans les flots de l’estuaire les soixante-quinze passagers du train reliant Edimbourg à Dundee. Il n’y eut aucun survivant. Vingt-neuf victimes ne furent jamais retrouvées…
A priori, rien à voir avec l’assassinat de Sue Cunningham, huit ans, et la disparition de son camarade David Sharp… Si ce n’est l’étrange similitude des lieux : le corps de la petite vient d’être découvert au pied du Tay Rail Bridge, à l’endroit même de la pire catastrophe ferroviaire du XIXe siècle.
Mais ce n’est pas tout… En Ecosse, les fantômes, c’est comme le monstre du loch Ness : tout le monde en parle, mais chacun sait que ça n’existe pas.
Toutefois, depuis trois semaines – c’est stupide, j’en conviens – mais j’ai fini par trouver cette idée beaucoup moins amusante…
Inspecteur Sweeney – Police d’Edimbourg

Mon avis :

J’avais envie de me remettre aux polars depuis quelques jours et voilà que je reçois le nouveau livre de M. NIELSEN, crime à l’heure de Tay. Voilà une bonne excuse pour s’y mettre. Comparé au premier roman que j’ai lu de cet auteur : Le serment des Highlands, j’ai aimé mais sans plus.

C’est un policier intéressant et avec un crime plutôt horrible. L’inspecteur Sweeney va encore une fois faire fonctionner ses intuitions à toute allure. Cependant, il n’est plus seul et est accompagné de son partenaire, Ian, du coup j’ai ressenti que le personnage était bridé, comme si, à cause de divers effets sur son comportement, il ne pouvait exploiter ses sens et ses intuitions comme dans sa première enquête. C’est dommage car du coup le personnage en lui-même s’est retrouvé moins intéressant et ma lecture a souvent été gênée par les pensées parasites du personnage.

Pour ce qui est de l’histoire, on va dire que c’est plutôt commun, on peut la retrouver dans n’importe quelles séries télévisées et romans policiers. Mais c’est plutôt le « autour » qui va se révéler un temps soit peu intéressant. Le fait que l’inspecteur croit aux fantômes et soit « aidé » par l’un d’entre eux. Ces deux enquêtes parallèles se complètent un peu quand même, au final. J’ai pourtant été moins tenue en haleine, il m’a encore manqué ce petit quelque chose qui rend un polar inoubliable. J’ai quand même été surprise par la fin et la découverte du criminel mais l’auteur nous coupe un peu l’herbe sous le pied car cela se passe très vite. 

J’aime toujours la façon d’écrire de l’auteur, sans fioritures et dans un style très direct. C’est ce qui donne un certain rythme à la lecture et on passe directement à ce qui nous intéresse. Dans cette enquête le côté mystérieux ne m’a pas vraiment touchée et c’est un peu dommage car j’avais bien aimé ça dans le serment des Highlands.

Au final, un avis mitigé. Il m’a manqué pas mal de choses pour passer une lecture vraiment inoubliable. Le personnage qui m’avait ravis dans le premier roman m’a déçu dans celui-ci. L’histoire est pourtant intéressante et mérite de ce pencher un peu dessus.

Note / 10 : 6,5

Publicités

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s