Le coeur de Gemme de Giles CARWYN et Todd FAHNESTOCK | Tomes 1 à 3

Couverture Le coeur de Gemme, tome 1 : L'Héritier de l'Automne

4ème de couverture :

La cité d’Ohndarien est le Joyau du Monde connu, le dernier bastion de justice et de liberté, gouverné par les Enfants des Saisons, huit hommes et femmes choisis pour leur valeur et leur noblesse par le Coeur de Gemme. Mais lorsqu’un maître ambitieux et brutal s’en empare, les destins basculent, et bientôt…
L’Héritier de l’Automne s’accroche à la vie dans l’enfer des Neuf Carrés, un jeu meurtrier de gladiateurs. Une jeune prodige de la magie affronte ses peurs et endure les épreuves d’une sorcellerie érotique pour libérer son âme.
Une femme de pouvoir risque sa vie pour libérer sa cité et son peuple. Un mystérieux assassin aime une reine d’un amour impossible. Et loin de là, une enfant dont les rêves renferment une terreur ancestrale commence à se réveiller…

Mon avis :

 

 Mes premières impressions ont été : j’adore la couverture, attirante et esthétique. Plus les livres sont gros, plus je suis attirée car je le prends pour un défi personnel.

*LIVRE 1*

Découvertes du monde et des personnages principaux :

– Shara : Une Zelani très étrange. On la découvre très peu, malgré une partie de son passé et de ce qu’elle veut devenir. Sa vie est basée sur l’érotisme ou l’attirance sexuelle, c’est d’ailleurs très bien tourné et pas du tout vulgaire.

– Brophy : Un gamin, personnage principal de cette histoire, qui va se retrouver dans plusieurs situations délicates mais qui de par son caractère est très attachant.

– Baelana : une s?ur des Saisons, une femme de poigne coincée malheureusement par une relation complexe dont elle est en grande partie responsable avec

– Krellis : Une brute, un étranger qui veut devenir le maître du monde avec un passé basé sur la violence mais qui a quand même un côté amoureux de la chère Baelandra.

– Son fils Trent : Un personnage qui fera un bref passage mais qui jouera un rôle important dans l’avenir de Brophy.

Cette partie est très bien écrite malgré certaines zones d’ombre qui rendent cette histoire très mystérieuse et entame ma curiosité.

*LIVRE 2*

Cette partie se concentre un peu plus sur 3 personnages : Baelandra, Brophy et Shara.

Ils vont subir plusieurs épreuves difficiles mais qui les feront grandir.

Comme tous les Héros ils ont des faiblesses et celle ci sont vraiment mises a nues mais ils les reconnaissent et essaieront d’en faire une arme pour le futur.

Ils apprivoiseront leurs peurs et leurs problèmes communs.

Cette partie est plutôt transitoire car on suit l’évolution des personnages afin de découvrir comment ils vont se sortir de leurs problèmes respectifs mais aussi communs.

*LIVRE 3*

Il y a beaucoup de scènes érotiques mais elles ne jurent pas avec l’histoire cela apporte même un plus.

Brophy va beaucoup souffrir durant cette partie mais cela le rend encore plus attachant a mes yeux. Il va devenir un Héros qui (comme dans toutes les histoires ou presque) va sauver le Monde!

Cette dernière partie nous révèle enfin les zones d’ombres qu’on peut trouver dans l’histoire.

Pour finir, c’est une histoire passionnante écrite avec beaucoup de légèreté ce qui rend ce livre accessible pour tous. Les personnages sont tous touchants a leur façon et jouent un rôle crucial dans l’histoire.

Je ne me permettrais pas d’en révéler plus car le moindre détail a son importance et il faut vraiment le lire car la je vous en déjà trop dit!

J’ai hâte de lire la suite et de suivre les différentes vies des différents personnages.


Couverture Le coeur de Gemme, tome 2 : La Maîtresse de l'Hiver

4ème de couverture :

Shara a tenté pendant de nombreuses années de sortir Brophy du sommeil, depuis la bataille de l’Horreur. Mais des cauchemars ont transformé son bien-aimé en monstre. Arefaine Morgeon parvient à réveiller Brophy, mais celui-ci abandonne Shara pour suivre la jeune et puissante enchanteresse, tandis que le monde menace de sombrer…

 

Mon avis :

J’ai vraiment apprécié me replonger dans cette histoire.

J’ai eu du mal au début à me remettre dans l’histoire mais dès le réveil de Brophy tout s’accélère et on ne veut plus s’arrêter de lire. D’ailleurs j’ai vraiment lu le livre 2 très rapidement car j’ai été happée par l’histoire et les évènements dans ce monde merveilleux.

J’ai retrouvé avec plaisir les personnages déjà présents dans le premier tome mais aussi découvrir de nouveaux qui sont tout aussi importants et très bien intégrés à l’histoire.

Tout d’abord, La mort de Baelandra m’a choquée, c’est vraiment dommage qu’elle finisse comme ça. Elle était vraiment la sagesse incarnée pour moi.

Puis on redécouvre Arefaine qui a bien grandi (19 ans dans ce livre) mais j’ai eu un petit souci, je n’ai pas réussi à la cerner ainsi qu’à comprendre son but…?

Shara me semble beaucoup plus mature, réfléchie et toujours autant amoureuse! Malgré son impétuosité à un certain moment, elle a réussie à m’étonner et m’émouvoir.

Brophy ne sortira pas indemne de sa torpeur. Il ne sera pas le personnage central de ce tome et d’un côté j’ai envie de dire tant mieux car le peu de fois ou on passe à ce qu’il vit je l’ai sentie creux… Je ne sais pas comment me l’expliquer car il a souffert mais je n’ai pas eu de pitié pour lui.

De nouveau personnage entre en jeu : Astor, le fils de Baelandra, qui va rester très choquée de la mort de sa mère. Issefyn, une vulgaire femme qui veut se venger grâce à l’emmeria noire et que j’ai carrément détestée. Lawdon, une femme forte qui me fait penser à la femme actuelle de notre monde. Par contre Mikal, son second, m’a un peu énervé jusqu’à un moment ou il m’a totalement surprise et j’ai changer, après, ma vision de ce personnage.

Passons au décor de ses troublantes aventures. J’ai aimé découvrir un nouveau peuple: Les vogueux ou les marins de la mer d’été. C’est un peuple vraiment intéressant s’il n’y avait pas le fait qu’ils ont envahi la Physendrie et qu’ils sont gouvernés par un prince hargneux et revanchard. J’ai d’ailleurs plutôt apprécié leur manière de résoudre des conflits. De plus, ces duels sont très intéressants et m’ont vraiment captivé.

Ce second opus et riche en rebondissements. Il y a beaucoup de retournements de situations, de trahisons et de sexe… Dans le premier tome cela m’avait un peu gênée mais là y en a encore plus et bon je ne suis pas trop pour la lecture de scène érotique, ça me dérange je ne sais pas pourquoi. Mais malgré ça, les duels, les batailles et les trahisons m’ont pris d’haleine et je suis vraiment entrée dans l’histoire.

Nos personnages souffrent et subissent beaucoup d’obstacles. Cela aussi est intéressant. On voit leurs noirceurs et leurs peurs. On découvre également une nouvelle magie et un complot qui peut changer la vie de tous nos personnages et qui d’ailleurs la change déjà même si c’est encore très discret. Ça promet vraiment pour le 3ème tome car je sens que nos personnages vont encore en voir des bonnes et des pas mûres. Mais ça n’en sera que plus intéressant et captivant!

Mon seul regret et c’est pour ça que je ne mettrais pas 10/10 c’est le fait que Brophy soit moins présent et donc que son personnage m’ait apparu creux et pas important.

En bref, un bon coup de coeur encore pour cette saga qui me captive et me sort de mon quotidien avec facilité! N’hésitez plus si vous avez lu le premier tome et que vous avez aimé vous ne serez pas déçue et même si vous avez eu un bilan mitigé essayez!!!


Couverture Le coeur de Gemme, tome 3 : La reine de l'oubli

4ème de couverture :

« Tu dois apprendre à aimer à une enfant perdue. » Dans ses dernières paroles, l’Empereur d’Opale place Brophy devant un choix impossible à faire : il devra soit aller à l’encontre de ce que lui dicte son c?ur et séduire l’enchanteresse Arefaine Morgeon, soit la regarder anéantir le monde dans le seul but de satisfaire ses ambitions dévorantes. Tandis qu’il lutte pour empêcher Arefaine de libérer la vieille menace prisonnière d’une des tours d’Efften, la sorcière-maîtresse Shara retourne dans sa bien-aimée Ohndarien où elle découvre que ses habitants ont été asservis par la même voix sinistre qui manipule Arefaine. Brophy et elles feront tout leur possible pour retrouver Arefaine afin de lui ouvrir les yeux avant qu’elle ne ravive les horreurs d’Efften? mais le plus grand ennemi qu’ils auront à affronter pourrait bien se trouver en eux !

Mon avis :

 

Si je voulais lire une fin plus jolie et émouvante alors je ne me suis pas trompée de saga! Je ne ressens pas forcément de tristesse au fait d’avoir finie cette saga mais je n’ai pas été déçue par la fin que nous offre les auteurs.

Ce dernier tome est dense, l’histoire entame sa boucle finale et les auteurs ne veulent rien laisser au hasard. La lecture n’est, cependant, pas fastidieuse, j’ai lu très rapidement, je voulais tellement savoir la fin de toute cette histoire qu’attendre encore quelques chapitres étaient frustrant!

Je vais essayer de vous donner mon ressenti sans le moins de spoil possible. Mon engouement pour cette saga n’a rien à voir avec celle que j’ai eu pour Eragon mais je me suis prise quand même d’affection pour les personnages. J’ai trouvé que ces derniers souffraient un peu moins que dans les deux premiers tomes. Brophy sera le seul à mon humble avis à détenir le plus de souffrance en lui. Shara a trouvé son équilibre et définitivement mon personnage féminin préféré dans cette saga. Malgré ces débuts dans le tome 1 où elle était un peu dépendante de son pouvoir Zelani. Les auteurs l’ont fait évoluer et elle est un personnage centrale dans le dénouement. Par contre j’ai carrément détesté deux personnages : Arefaine, car elle est vraiment naïve et elle a un égo sur- dimensionné et j’ai été heureuse de son sort c’est triste à dire… Et Issefyn, qui est vraiment détestable sur tous les points.

Sinon, il y a beaucoup moins voir plus du tout de sexe dans ce tome. Soit les auteurs se sont lassés soit il n’y avait pas de place pour ce genre de scènes pour un tome finale. Je m’en plaignais dans les premiers tomes mais là je trouve que de ne pas en avoir rends le fil de la lecture très masculin et brutal. Les scènes érotiques rendaient l’histoire plus douce à mon avis. Cela ne m’a pas choqué tout de suite mais en relisant mes autres avis sur les deux premiers tomes je me dis que c’était quand même une marque de fabrique des auteurs rien que pour l’art Zelani.

La bataille finale n’est pas surprenante du fait que les auteurs nous prévienne plusieurs fois de ce qu’il va arriver. Cependant, pour moi, c’est surtout l’épilogue qui m’a satisfaite. Ainsi, je suis contente d’avoir lue cette saga et si vous ne la connaissez pas ne tardez pas car c’est vraiment une histoire dense et complète. Et si vous la connaissez tant mieux vous ne serez peut-être pas déçus!

Publicités

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s