D’espoir et de promesse de Françoise BOURDIN

Couverture D'espoir et de promesse

4ème de couverture

Ce devait être le plus beau jour de sa vie : devant le Palais de justice de Montréal, Anaba Rivière attend l’arrivée de Lawrence Kendall, son futur époux… En vain. Augustin, le témoin, est chargé de lui annoncer la mauvaise nouvelle : Lawrence a changé d’avis. 
Anéantie, Anaba rentre en France et s’installe chez sa soeur ou, peu à peu, elle se construit une nouvelle vie. 
De l’autre côté de l’Atlantique, Lawrence est aux abois : il a perdu son poste dans le prestigieux cabinet d’avocats qui l’employait et, endetté, il a dû vendre son duplex…

Mon avis :

 

https://i0.wp.com/pixelfika.xtgem.com/images/livrecoeur.jpg

 

Ce sera encore un coup de coeur pour cette auteure et pour un de ses livres! D’espoir et de promesse est tout simplement magnifique et touchant.

On rencontre Anaba, jeune femme, folle amoureuse de son Canadien, Lawrence, qui va l’épouser dans peu de temps. Cependant, rien ne va se passer comme prévu et on découvre un futur-mari pas très sur de lui… Et tout va s’enchaîner. On suivra donc la décente aux enfers de chacun des protagonistes qui étaient présents.

Les personnages comme d’habitude avec Mme BOURDIN sont vraiment attachants mais aussi exaspérants. Anaba, m’est apparue comme une fille un peu naïve (pour 26/28 ans c’est grave à mon avis) qui même après s’être faite humilier de la plus odieuse des façons continue à aimer un homme en qui on ne peut pas avoir confiance. Heureusement, l’auteur ne va pas le laisser s’en tirer et va lui faire la vie dure à cet homme! Et j’en étais bien heureuse de suivre ces déboires! Mais il y a aussi Stéphanie la grande soeur, qui est une femme indépendante et sure d’elle et pourtant elle va se faire surprendre par l’amour tout en tendresse et en délicatesse. Augustin, le meilleur ami de Lawrence, et qui d’ailleurs va souvent le regretter, est un homme comme toutes les femmes rêveraient! Doux, cultivés et en plus écrivain! C’est un des personnages qui m’a le plus plut car il reste fidèle et authentique malgré des situations pas évidentes, il s’en sort toujours avec classe et brio. En bref, j’ai souvent été exaspérée par le comportement de Lawrence, et souvent heureuse de voir que tout ne lui tombait pas dans le bec aussi facilement qu’il le souhaitait! 

L’histoire en elle-même est douce et écrite avec brio. Il n’y a pas de haine et pourtant l’histoire pourrait très vite dériver dans le règlement de compte contre les hommes en général. Non, tout est écrit avec recherche, les paysages sont fabuleux et je me suis régalée des expressions Canadiennes, surtout « Les Gluants » pour les enfants, je pense que je la réutiliserai ! Les interactions entre les protagonistes sont réalistes même si j’ai été déçue de ne pas trouver plus de colère dans le comportement d’Anaba. Mais cela reste simple et prenant. J’ai dévoré ce livre et je suis sur ma fin à sa fermeture! D’après la fin, on aura peut-être une suite… Enfin, je l’espère de tout mon coeur, je ne veux pas que Lawrence s’en sorte aussi facilement. Et je veux savoir ce que vont devenir les autres personnages.

Enfin, je me suis prise de passion pour les livres et les histoires de Mme BOURDIN. Je suis enchantée de l’avoir découverte et je pense que ce sera ma plus découverte de cette année 2012 après Mme MAJOR et M. SANDERSON l’année dernière! 

Note / 10 : 9,5

Publicités

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s