L’appel de l’ange de Guillaume MUSSO

Couverture L'Appel de l'ange

4ème de couverture :

Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie.

New York. Aéroport Kennedy.
Dans la salle d’embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route.
Madeline et Jonathan ne s’étaient jamais rencontrés, ils n’auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangés leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San-Fransisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterrés à jamais…

Mon avis :

J’ai toujours appréciée les romans de M. MUSSO car je trouvais cette part d’énigme dans la vie et dans les fabuleux destins de ses personnages intéressants et ils me faisaient sortir de ma vie.

Mais je ne vais pas y aller par quatre chemins ce dernier livre m’a un peu déçue. Je vais vous expliquer pourquoi par la suite.

 Tout d’abord, le thème de cette histoire m’avait vraiment intriguée, deux personnes qui ne se connaissent pas et ne se sont jamais vus échangent par inadvertance leur portable. Dans ce monde ou les mobiles font partis intégrantes de nos vie on imagine bien l’état d’embarras dans lequel se retrouvent nos deux personnages principaux. Cependant, au lieu de rentrer dans une action trépidante et gênante pour ces deux derniers, on a plusieurs chapitres qui durent en longueur et sans vraiment être intéressant… Je ne sais pas vraiment ce qui m’a déplu dans ce fait, mais j’ai trouvé ça long et tellement niais, que je n’avais pas vraiment d’envie de lire la suite.

  Pourtant, je crois en cet auteur et je lui ai laissé une chance vu qu’il ne m’a jamais déçue jusqu’ici. Et j’ai bien fait! Car après avoir lu la moitié de l’histoire tout s’accélère pour nos héros! Et c’est vraiment jouissif, on retrouve la mafia, le FBI, une action vraiment détonante et une histoire de fond recherchée. Malgré tout cela, il y a quand même un hic dans cette action, oui elle est intéressante et fascinante mais pas vraiment construite, je ne m’imagine pas deux personnes pouvant se trimbaler dans NY avec des flingues tirant en pleine rue, volant des voitures ainsi que des véhicules de police sans se faire arrêter et le faire avec une facilité déconcertante. De plus, j’ai trouvé le passé respectif de nos héros vraiment invraisemblable est grossi à outrance. Certes, ce n’est qu’un roman, mais j’ai été habitué aux livres de M. MUSSO que l’ont pouvait transposer avec la réalité, c’est sur pas totalement mais on gardait a la fin de ses histoires un brin de magie que l’on pouvait garder en nous. Mais là je ne l’ai pas trouvé ce petit truc qui m’avait fait rêver et je le regrette.

  C’est un bon livre mais pas le meilleur que cet auteur est fait. Peut-être que l’avant dernier : la fille de papier était trop bien? Trop réussi? pour qu’on puisse trouver l’appel de l’ange aussi bon? Je ne sais pas mais en tout cas je suis déçue. M. MUSSO aurait pu aller plus loin dans son histoire et dans ses personnages. Au final, La seule question que je me pose à la fin de ce livre c’est : M. MUSSO perd-il le fil de ses propres histoires pour faire plaisir à ses éditeurs plutôt qu’à lui-même et à ses lecteurs?

Note / 10 : 6

Publicités

Un commentaire sur « L’appel de l’ange de Guillaume MUSSO »

Donner votre vision

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s