Choisis ma Lecture de Vacances !

Salut !

Je t’invites à choisir parmi les livres présentés lors de mon E-Haul (vidéo sur Youtube) les deux livres que je vais lire lors de mon voyage (qui arrive tout bientôt hiiiiii) !

RESULTATS :
  1. Oraisons de Samantha BAILLY
  2. 14-14 de Paul BEORN

Merci pour ta participation et à bientôt pour avoir mes avis !

Merlin, Cycle 2 de T. A. BARRON | Tomes 1 et 2

Couverture Merlin, cycle 2, tome 1 : Le Dragon d'Avalon

Je remercie les Editions Nathan pour cette lecture !

4ème de couverture : 

Dans les royaumes magiques d’Avalon, naît une étrange et minuscule créature appelée Basile, mi-lézard, mi-chauve-souris. Dans ses yeux brille un éclat mystérieux. Quelques années plus tard, Basile découvre un nouveau danger qui menace Avalon et la vie du célèbre Merlin. Malgré sa peur et sa toute petite taille, il se lance dans un périlleux voyage pour sauver l’enchanteur… et trouver son destin.

Mon avis :

Je reviens à nouveau vous donner un avis sur cette saga et sa suite. Ce qui m’a plus ou moins décidé ce sont les différents avis sur les blogs, le fait que Merlin n’était plus le personnage principal et que les éditions Nathan m’ait envoyé ce livre. Je ne serais pas revenue de moi-même vers cette saga qui m’a vraiment exaspéré pour le 1er cycle. Le personnage de Merlin était vraiment sous exploité et bien trop immature à mon goût.

Dans ce nouveau cycle, on va suivre un petit « dragon », qui n’en est pas vraiment un, il se révélera être une sorte différente de Dragon. C’est ce qui m’a motivé principalement parce que j’adore les Dragons surtout quand ce sont les personnages principaux et protagonistes dans l’histoire. Donc on rencontre Basile quelque temps après la fin du 1er cycle. J’ai bien aimé ce personnage qui malgré sa petite taille fait preuve de beaucoup de courage. Malheureusement, il va se mettre rapidement à la recherche de Merlin, dont j’ai eu la désagréable surprise de découvrir qu’il n’avait pas changé et malgré son âge il a toujours la mentalité d’un gamin immature et ses réflexions sont toujours aussi dénuées de sagesse. Bref, pas du tout le Merlin dont j’ai envie de suivre le parcours et les aventures et encore moins maintenant qu’il a vieilli. Heureusement, Merlin ne fait pas partie de l’histoire entière. Par contre, Ayla, une fille du vent (qui apparaît également dans le 1er cycle, je crois) va être très présente dans la vie de Basile et j’ai littéralement adoré ce personnage. Ayla est sage, elle est douce et courageuse. Elle apporte vraiment quelque chose de « bien » (enfin !) dans cette saga qui manque réellement de profondeur.

Pour ce qui est de l’histoire, c’est assez basique, Basile veut découvrir d’où il vient et pourquoi il vit dans ce monde. Forcément à force de faire des recherches il va tomber sur quelques obstacles qui vont en dernier lieu lui faire découvrir ce qu’il est réellement. J’ai bien aimé suivre ses aventures car on découvre Avalon et les créatures qui y vivent tout au long de notre lecture. Mon seul regret aura été le final qui se clôture bien trop vite à mon avis.

Ce genre de lecture raviront les plus jeunes car vraiment cette saga ressemble plus à un « conte » qu’à un réel roman. C’est bien trop jeunesse pour moi mais je suivrai avec curiosité la suite des histoires de Basile.

Note /10 : 6


Couverture Merlin, cycle 2, tome 2 : La Vengeance du Mal

JE REMERCIE LES EDITIONS NATHAN POUR CE PARTENARIAT

4ème de couverture  :

Adieu minuscule lézard, Basile est désormais un puissant dragon aux ailes majestueuses ! Avec Merlin, il sillonne les airs pour protéger Avalon, frappé par le chaos : dans les royaumes magiques, les conflits se multiplient. Pour Basile, pas de doute, ces troubles ont la même origine. Mais laquelle ? Tout à sa quête, il ignore qu’une créature, tapie dans les marais hantés, l’épie et prépare avec soin sa vengeance.

Mon avis :

Hélas, mon avis sur ce second tome va être moins engageant que pour le premier. L’auteur reprend ses travers et ne m’a pas du tout convaincu avec cette suite.

En effet, on retrouve Basile, quelques années plus tard (même si ce n’est pas clairement dit), qui bien sur est accompagné de… Merlin… Vraiment, je ne supporte plus ce personnage et l’auteur ne va pas m’aider dans ce tome-ci. Basile et donc (hum) Merlin sillonnent Avalon pour résoudre divers problèmes qui deviennent récurrents. Basile soupçonne qu’une force maléfique est à l’oeuvre alors que Merlin (comme d’habitude) pense seulement que c’est le monde d’Avalon qui vit ses premiers ajustements.

Je tiens tout de suite à te prévenir, je vais être très sarcastique avec le personnage de Merlin car je trouve qu’il est vraiment mal exploité par l’auteur et je dirais même qu’il gâche l’image que l’on peut avoir de ce personnage, qui est quand même mythique. Bref, autant arracher le sparadrap rapidement et dire ce qui m’a déplu tout de suite pour finir sur une note positive. Merlin est un couard ! Déjà dans le 1er cycle, il laissait facilement les autres se battre à sa place et c’est ce qu’il va se reproduire ici. Je ne comprends pas non plus que l’auteur insiste à toujours mettre le même méchant. Je pense qu’Avalon recèle de créature en tout genre qui peuvent aisément tenir ce job.

Bon le positif maintenant, Basile reste un personnage agréable à suivre, il est toujours courageux, optimiste et clairvoyant. On va également rencontrer le fils de Merlin, Krystallus, qui m’a énervé autant que son père, même s’il y a un petit quelque chose qui m’a quand même plu chez lui. Cependant, lui aussi reste assez mal exploité, je pense que c’est un personnage qui a beaucoup de potentiel et qui réserve quelque surprise par la suite.

L’histoire en elle-même n’a rien d’exceptionnelle. L’auteur reprend le même schéma que pour le 1er cycle. Aucune surprise donc. Pourtant, je continue à penser que cette saga convient aux plus jeunes, déjà dans le ton que prend l’auteur mais aussi au fait que l’auteur montre différentes façons de régler les conflits sans forcément passer directement à la bagarre.

Pour résumer, cette saga continue de me décevoir, sûrement parce que je ne suis plus en âge de la lire et de la savourer à sa juste valeur. Cependant, malgré mon aversion pour le personnage de Merlin, je trouve qu’il y a quelques petites pépites qui se cachent (bien) mais qui apportent des leçons intéressantes sur la vie et sur la façon d’interagir avec les autres.

Note / 10 : 5,5 

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina BIVALD

Couverture La bibliothèque des coeurs cabossés

4ème de couverture :

Tout commence par un échange de lettres sur la littérature et la vie entre deux femmes que tout oppose : Sara Lindqvist, jeune suédoise de vingt-huis ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau et Amy Harris, vieille dame cultivée de Broken Wheel, dans l’Iowa. Lorsque Sara perd son travail de libraire, son amie l’invite à venir passer des vacances chez elle. A son arrivée, une malheureuse surprise l’attend : Amy est décédée.

Seule et déboussolée, Sara choisit pourtant de poursuivre son séjour à Broken Wheel et de redonner un souffle à cette communauté attachante et un brin loufoque… grâce aux livres, bien sur.

Mon avis :

Afficher l'image d'origine

Applaudis bien fort le premier coup de coeur de l’année 2016 !!!! Il aura mis du temps à arriver mais il est bien là ! Fort de son histoire et fière de représenter mes lectures pour cette année !

Je ne m’y attendais vraiment pas mais cette histoire m’a prise aux tripes, m’a transportée, m’a donnée de l’espoir et l’envie de continuer à partager ma passion.

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre et il y a un mois ou deux je me suis lancée pour l’acheter. Je ne regrette pas ma faiblesse. C’est vrai que c’est rare que je suive l’avis de la masse mais ici c’est réellement une histoire pour les passionnés de livres.

On rencontre Sara, jeune femme assez apeurée par la vie qui préfère se réfugier dans les livres car la vie y est meilleure et un peu plus prévisible. C’est une très grande lectrice, elle dévore tous les livres qu’elle peut du moment qu’il l’emporte loin du plancher des vaches. Je me suis reconnue dans ce personnage, elle a un an de plus que moi, elle aime les livres car elle veut s’échapper du monde réel, elle n’est pas difficile dans le choix de ses lectures et elle se dévalorise constamment.

Sara va donc arriver dans cette ville un peu pauvre en culture, en magasin et en habitants. Elle va pourtant vaincre ses peurs et rencontrer les habitants particuliers de cette ville. Ces habitants auront plus ou moins d’importance dans l’histoire mais ils apportent tous une touche loufoque et extravagante à ce qu’il se passe dans la vie de Sara. Il y aura notamment Tom. Tom qui dès le départ ne va pas être très avenant avec Sara et qui va souvent la décourager. Pourtant ce cher Tom va tomber des nues et va lui aussi se faire emporter par la vague Sara.

J’ai aimé suivre l’évolution de Sara dans ce village. Elle va vraiment se découvrir et toucher à sa manière chaque habitants. Ces derniers vont également changer. J’ai aimé suivre Georges, ancien alcoolique, Caroline, tellement « self-contrôle » et pieuse qu’elle va vite ne plus comprendre ce qu’il lui arrive. Il y a aussi, Grace, qui m’a souvent fait penser à ces femmes qui se voilent la face et montrent aux autres une image d’elle assez erronée et qui se cachent derrière leur carrure.

Mais ce qui a fait que j’ai eu un coup de coeur c’est l’impact des livres dans la vie de tous ces personnages. Sara va leur montrer que les livres peuvent aider, aider à apprendre, aider à ouvrir les yeux, aider à changer et aider à s’échapper. J’ai aimé la façon de l’auteur d’amener ce sujet doucement et discrètement que même le lecteur ne se rend pas compte tout de suite que lui-même change au contact de Sara et de ses livres.

Ce livre est une pépite. Il conseille les lecteurs sur des livres, des auteurs et raconte une histoire qui ne peut que les toucher. Plusieurs fois, l’auteur pose des questions pertinentes sur l’image que renvoie les lecteurs aux autres, ce qui fait de nous des passionnés et pourquoi on aime tant les livres. Je compte d’ailleurs bientôt répondre à certaines de ces questions dans une prochaine vidéo.

Pour conclure, on ne sort pas indemne de cette lecture. Sara nous touche par sa façon d’être, et par sa passion. L’auteur réussit à nous faire encore plus aimer les livres et à en dévorer encore plus. Elle nous donne même quelques titres et quelques idées de lectures. Un livre qui conseille d’autres livres, qui nous touche et qui met en scène un personnage principal qui pourrait être n’importe lequel d’entre nous, si ce n’est pas merveilleux ?

Note / 10 : 10


La Bibliothèque des coeurs cabossés
*tous les liens comme celui ci-dessus, sont des liens affiliés sur lesquels je touche un pourcentage quand vous achetez. Ces liens sont sûrs et vous redirigeront vers le site de la Fnac. En achetant via ces liens, vous apportez votre soutien à mon travail. Il n’y a bien sur AUCUNE obligation, si vous ne souhaitez pas les utiliser, cela ne pose AUCUN souci ! Je ne vous oblige à rien:)